Aller au contenu

Encore une histoire où on se passe d'une paire de bras

Encore une histoire où on se passe d'une paire de bras
Vétérinaire / Canva

Une dame de la région, qui voit son rêve lui être refusé par l'Université de Montréal interpelle la ministre de l'Enseignement supérieur, Pascale Déry.

Rachèle Tremblay est agronome depuis plusieurs années, elle souhaitait faire le saut vers la médecine vétérinaire, chose qu'elle ne peut faire sans BAC dans le domaine. On lui répond toutefois qu'elle ne répond pas au prérequis du ministère pour faire le cours.

La Faculté de Médecine vétérinaire lui suggère de faire un cours hors Québec, pour ensuite entrer en 2e année du programme à l'UdeM, ce qu'elle fait.

L'année plus tard, 128 000$ de dettes et des résultats de 98% à Ross University School of Veterinary Medicine, M. Tremblay reçoit la même réponse : refusée, l'université se base sur ses vieux résultats en agronomie.

Elle dénonce le fait que le ministère ne se base pas sur les résultats plus récents et fait en sorte que le domaine se passe d'une paire de bras qui aiderait grandement.

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Alexis Le Matin
En direct
En ondes jusqu’à 10:00