Aller au contenu
Censure

Un jeune Trifluvien fait bouger le gouvernement

Un jeune Trifluvien fait bouger le gouvernement
Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, alors qu'il présentait le projet de loi / Photo: Assemblée nationale du Québec

Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville a déposé un projet de loi contre la censure dans les écoles du Québec.

L'histoire découle directement de ce qui est arrivé à Alexis Letarte, un jeune homme de Trois-Rivières, qui a dû modifier une partie du texte du poème "Speak white" de Michèle Lalonde, lors de l'événement "Secondaire en spectacle".

Une strophe du poème comprend le mot en "N". 

Bernard Drainville a présenté le projet de loi hier, à l'Assemblée nationale. 

0:00
9:48
Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Alexis Samson

Déboires de Culture Shawinigan : un rapport qui confirme ce qu'on craignait
Des dindes noires sèment la panique à Louiseville, le maire furieux
L'habillement au travail
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à