Aller au contenu
Prix de l'essence

Abolir le prix plancher de l’essence: efficace pour abaisser le coût d'un plein?

Abolir le prix plancher de l’essence: efficace pour abaisser le coût d'un plein?
Patrick Lagacé / Cogeco Média

Le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon, envisage d'abolir le prix plancher de l'essence pour encourager la concurrence et potentiellement réduire les coûts pour les consommateurs, une mesure recommandée par un expert mandaté.

Au micro de Patrick Lagacé, écoutez Pierre-Olivier Pineau, spécialiste des questions énergétiques à HEC Montréal, qui explique que sa suppression pourrait ne pas être bénéfique dans toutes les régions, notamment en raison de l'absence de nouveaux acteurs dans les marchés éloignés. 

«C'est un geste un peu futile, mais qui est la seule réaction que le gouvernement peut faire à court terme, parce que ça, le gouvernement peut effectivement enlever le prix plancher. C'est quelque chose qui peut être fait. Ça peut aider à long terme pour des nouveaux acteurs, pour rentrer, mais ça peut aussi porter préjudice à des petites stations services en région. Mais dans ce cas là, le gouvernement va vouloir réintroduire un prix plancher, puis on va revenir à la case départ.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Saga des terrasses: «On va apprendre de nos erreurs, c'est clair»
1er juillet: combien de personnes vont se retrouver dans la rue?
«On ne contrôle pas ce que font les organisations de nos données»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Trudeau-Landry
En direct
En ondes jusqu’à 15:00