• Accueil
  • Qui remplacera Rudy Camacho au sein du CF Montréal?
98.5 Sports
Une analyse de Jeremy Filosa

Qui remplacera Rudy Camacho au sein du CF Montréal?

Qui remplacera Rudy Camacho au sein du CF Montréal?
Rudy Camacho (AP Photo/Jeff Dean)

En 2021, pour la première fois depuis longtemps, le CF Montréal s’est bien défendu défensivement. La défense a souvent été le talon d’Achille de cette formation par le passé, mais Wilfried Nancy a finalement trouvé une formule gagnante pour cette équipe.

La défensive à trois, avec Rudy Camacho comme général au centre, a quand même assez bien fonctionné. En fait, Camacho, qui jouait ce rôle à temps plein pour la première fois depuis son arrivée à Montréal a fait un travail colossal, remportant même la palme du meilleur joueur défensif de l’année chez le CFM.

Grâce à son expérience, Camacho a su guider les troupes et surtout rendre tous les joueurs autour de lui meilleurs. Sans compter le rôle de leader qu’il jouait dans le vestiaire et celui de grand frère auprès des plus jeunes. 

On va se le dire, il laisse un trou béant dans la défensive montréalaise! 

Après avoir cherché pendant des années une solution à ses problèmes défensifs, on aurait cru que l’équipe aurait voulu tout faire pour maintenir le statu quo, mais une différence d’opinions sur le salaire du joueur a fait en sorte que les deux clans sont partis chacun de leur côté.

C’est un pari énorme que prend Olivier Renard, surtout qu’on ne lui offre pas un budget illimité dans le but d’acheter un autre défenseur central de renom. À moins d’une acquisition de dernière minute, il faudra chercher des solutions à l’interne.

Kamal Miller

L’international canadien pourrait s’avérer un candidat. Il ne cesse de relever les défis qui s’offrent à lui. Il est passé de défenseur latéral gauche à défenseur central gauche, et il l’a fait avec panache. Mais c’est autre chose de jouer le rôle de général. Il ne l’a pas fait à Orlando avant, et ne joue pas ce rôle avec le Canada non plus. Nancy a d’ailleurs indiqué lors de son premier point de presse que son profil n’était pas celui de Camacho.

Alistair Johnston

À l’instar de Miller, Johnston n’est pas un défenseur central non plus. Même si lui aussi ne cesse de relever les nouveaux défis avec succès, ce n’est pas son rôle. Il peut jouer comme défenseur latéral droit, comme défenseur central droit ou même comme milieu. Mais de lui demander de jouer comme général ne serait pas le placer dans les meilleures dispositions pour avoir un succès. Il peut dépanner pour un match ou deux, mais ça prend quelqu’un d’autre.

Joël Waterman

Nancy a dit à la fin de la dernière saison que Waterman était le joueur le plus amélioré de sa formation. Mais il y a encore une énorme marche entre le rôle qu’il a joué en 2021, et celui de général. Et c’est à voir justement aussi à quel point Camacho l’a bien fait paraître l’an dernier, et à quel point il sera affecté par son départ. Il a le physique pour l’emploi, mais n’est pas prêt à jouer ce rôle à temps plein.

Karifa Yao

Yao a joué une première saison complète chez les pros en CPL en 2021. Mais peut-il passer de général en CPL à général en MLS en une saison, c’est très peu probable. Il serait préférable de le voir aller dominer une deuxième année en CPL, ou lui donner le rôle de second ici à Montréal, dans le but de continuer à progresser à un rythme normal.

Gabriele Corbo

Le jeune italien a un profil qui ressemble beaucoup à Camacho, mais il lui manque l’expérience. Corbo pourrait peut-être jouer le rôle d’ici quelques saisons, mais de lui demander dès demain de chausser les chaussures de Camacho, c'est peut-être trop. Il doit encore faire sa marque. S’il occupe le poste dès le jour un, on devra probablement accepter le fait qu’il est encore en apprentissage et qu’il faudra vivre avec ses erreurs.

Robert Thorkelsson

On ne connaît pas grand-chose de l’Islandais qui s’est blessé et a été opéré dès son arrivée à Montréal en 2021. Il pourrait s’avérer un candidat, mais tout demeure à être prouvé. En date d’aujourd’hui, il se trouve dans le protocole covid de la MLS et n’a toujours pas débuté son camp d’entraînement. Pour l’instant il demeure un suspect.

Nancy risque de tester tout ce beau monde lors du camp d’entraînement pour voir lequel de ces candidats ressort du lot, même si aucun d’entre eux ne semble répondre à toutes les exigences.

Et même si on pense que Nancy voudra poursuivre avec son système à trois défenseurs centraux, il n’est pas impossible qu’il soit obligé d’opter pour une nouvelle formule, peut-être à quatre défenseurs, advenant l’absence du candidat idéal pour le rôle de général. 

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que La Mauricie se lève
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.