• Accueil
  • « La pression doit être 22 ou 23 fois plus haute que comme joueur» -Daniel Brière
98.5 Sports
DG des Canadiens

« La pression doit être 22 ou 23 fois plus haute que comme joueur» -Daniel Brière

« La pression doit être 22 ou 23 fois plus haute que comme joueur» -Daniel Brière
Getty Images

Le nom de Daniel Brière a été mentionné parmi la courte liste de candidats potentiels pouvant succéder au directeur général Marc Bergevin advenant son départ des Canadiens de Montréal.

En dépit qu’il soit établi depuis des années aux États-Unis, Brière a eu vent des commentaires et il a réagi à la baladoémission Sortie de zone avec l’animateur Jérémie Rainville et les autres panélistes.

« J’ai entendu parler de ça. Quelques amis m’ont laissé des messages. Je n’ai pas suivi ça de près, mais j’ai entendu parler que mon nom est sorti. J’ai trouvé ça bien, bien drôle. »

Brière, président de l’équipe du Maine de la East Coast Hockey League, estime qu’il faut laisser, ne fût-ce que par respect, à Bergevin le loisir de prendre sa décision, mais il peut quand même mesurer le niveau de pression qui va avec.

« La pression doit être 22 ou 23 fois plus haute que comme joueur ».

Brière ne ferme pas la porte à un poste de directeur général dans la LNH… mais il vit vraiment au jour le jour. Son travail de président et son rôle chez les Flyers de Philadelphie l’amène à être impliqué autant dans le volet hockey que business. Brière admet préférer le volet hockey.

Un gars qui n'a aucune expérience comme « exécutif » dans un club de la LNH peut-il devenir directeur général d'un club? Oui, selon Brière, mais il doit être très bien entouré.

On l’écoute…

Le Hockey des Canadiens
En direct de 18:30 à 22:30
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.