• Accueil
  • Le Canada passe le message au Mexique!
98.5 Sports
Qualifications de la Coupe du monde

Le Canada passe le message au Mexique!

Le Canada passe le message au Mexique!
Jonathan Osorio et son coéquipier Alphonso Davies, à Mexico City, jeudi.
Photo : AP Photo/Fernando Llano

Le Canada a fait ce qu’il désirait, c’est-à-dire tenir tête aux géants du soccer en Concacaf sur leur propre terrain. Les hommes de John Herdman ont soutiré un match nul de 1-1 à l’équipe mexicaine Azteca, jeudi soir, dans le cadre des qualifications de la Coupe du monde. 

Il y a quelques années, on aurait parlé de petit miracle. Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Après la rencontre, Herdman, ainsi que le buteur Jonathan Osorio et Steven Vitoria se sont tous dits heureux, mais pas complètement satisfaits du résultat.

« Les gars voulaient gagner ce match, a lancé Herdman qui a même fait des changements axés sur l’attaque en fin de match. Nous voulions devenir la première équipe canadienne de l’histoire à gagner contre le Mexique à l’Azteca. »

Même son de cloche du côté des joueurs. Vitoria est même allé plus loin, indiquant que le Canada était meilleur que le Mexique.

« On sait maintenant qu’on peut venir ici les battre, nous sommes la meilleure des deux équipes, selon moi. »

C’est une déclaration qui en aurait fait rire plusieurs il y a quelques années. Plus maintenant.

Pendant une trentaine de minutes en première demie, le Mexique a fait la tortue dans son territoire, subissant la pression du Canada qui a finalement été capable d’enfoncer un but : Alphonso Davies a repéré Osorio dans la surface, à la fin de la première demie.

Les Mexicains sont rentrés au vestiaire sous les sifflements des supporteurs, visiblement surpris de voir les leurs subir autant sur leur propre terrain.

Oui le Canada a bien paru, et les analystes mexicains l’ont souligné à la mi-temps, le Canada est à prendre au sérieux.

Un pari risqué qui laissera des traces

Dans cette séquence de trois matchs, Herdman aurait pu facilement ménager ses meilleurs joueurs jeudi, en se disant que ceux-ci auraient de meilleures chances de battre la Jamaïque dimanche et le Panama la semaine prochaine, mais malgré plusieurs absents de taille pour le Canada, Herdman a décidé de combattre le feu avec le feu.

Le Mexique a misé sur ses meilleurs pour ce match, et le Canada aussi. Mais attention, le pari est loin d’être gagné. Le Canada a gaspillé plusieurs cartouches dans ce match, qui pourraient venir les hanter lors des deux prochains matchs.

La Jamaïque a beau être dernière du groupe octogonal avec seulement un point, le match contre eux dimanche s’avère un véritable piège.

Cyle Larin, Atiba Hutchinson et Lucas Cavallini sont tous blessés et ne devraient pas jouer dimanche à moins d’une surprise. Ajoutez à cela que Vitoria, Richie Laryea et Tajon Buchanan seront tous suspendus pour accumulation de cartons.

Il n’est pas impossible non plus que Herdman décide de reposer Jonathan David et Alphonso Davies, dans le but de les garder frais pour le match à Toronto face au Panama. Alors, quel visage montrera le Canada dimanche? 

Le piège est véritable et réel, le Canada ne peut pas perdre contre la Jamaïque, et même un match nul pourrait les faire glisser au classement. Ça va prendre du cran de la part de plusieurs remplaçants.

La bonne nouvelle c’est qu’après quatre matchs disputés sur 14, le Canada est installé au troisième rang du groupe avec six points. Les Américains et les Mexicains demeurent au sommet avec huit points.

Et l’autre bonne nouvelle c’est que les matchs les plus difficiles pour le Canada, c’est-à-dire en sol américain et en sol mexicain, sont derrière eux maintenant, et ils n’en ont échappé aucun.

Rappelons que les trois premiers du groupe, au bout de 14 matchs, se qualifieront pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, la quatrième place devra affronter un pays d’un autre continent pour s’y rendre.

Le Québec maintenant
En direct de 15:00 à 18:30
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.