• Accueil
  • Romell Quioto encore blessé; ça se complique en attaque
98.5 Sports
CF Montréal

Romell Quioto encore blessé; ça se complique en attaque

Romell Quioto encore blessé; ça se complique en attaque

Romell Quioto a quitté le match de samedi au Stade Saputo à la 65e minute de jeu à cause d’une blessure qu’il s'était infligé en début de match. Cela ne l’a pas empêché d’y aller d’une performance de deux buts. Il a même été sélectionné sur l’équipe d’étoiles de la semaine en MLS.

Il s’est depuis rapporté à sa sélection dans le but de disputer des matchs de qualification pour la Coupe du monde 2022. Mais une fois rendu sur place, les médecins de l’équipe nationale du Honduras lui ont détecté une déchirure à un muscle de la jambe droite.

L’information a été communiquée aux médias via une dépêche qui explique qu’ « El Romantico » devra s’absenter pour une période minimale de trois semaines.

C’est la troisième fois que Quioto se retrouve sur la liste des joueurs blessés cette saison.

Après être revenu de sa plus récente blessure, l’entraîneur Wilfried Nancy l’a utilisé à outrance et ç’a porté fruit, Quioto a été le meilleur joueur de l’équipe enregistrant 5 buts en 5 matchs. Il aura sûrement des chances d’être en nomination pour le titre de joueur du mois en MLS.

Mais cela est venu avec un prix, Quioto semblerait avoir aggravé la même blessure qu’il avait subi à la Gold Cup.

Un problème en attaque

Si le CF Montréal déborde de joueurs à la position de milieu de terrain, ce n’est vraiment pas le cas au niveau des attaquants.

La blessure à Quioto s’ajoute à celle de Mason Toye qui ne jouera plus de la saison et Lassi Lappalainen qui manque aussi à l’appel. Le Finlandais a plutôt joué à l’aile depuis son arrivée à Montréal, mais plus récemment, il a joué comme attaquant, faute d’autres options.

Il ne reste plus que Sunusi Ibrahim qui est un jeune de 19 ans encore en apprentissage et Bjorn Johnsen qui a perdu la confiance de l’entraîneur et qui n’a pas obtenu de départ depuis le 11 septembre.

Des joueurs comme Jean-Yves Ballou Tabla et Matko Miljevic pourraient sûrement donner un coup de main au plan offensif, mais demeurent des milieux offensifs et non des attaquants.

Les options sont donc limitées pour Wilfried Nancy, qui aura au moins encore une semaine et demie pour y penser, car le prochain match de l’équipe n’a pas lieu avant le 16 octobre prochain. 

 

Le Hockey des Canadiens
En direct de 18:30 à 22:30
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.