• Accueil
  • « Amenez-le, le club!» - Mario Langlois
98.5 Sports
Garde partagée au baseball majeur

« Amenez-le, le club!» - Mario Langlois

« Amenez-le, le club!» - Mario Langlois
PC/Paul Chiasson
0:00
22:51
0:00
11:01

Le dossier du retour du baseball à Montréal est revenu dans l’actualité en raison de développements survenus à Tampa.

Le propriétaire des Rays, Stuart Sternberg, avait annoncé que l’équipe allait installer une affiche au Tropicana Field durant les séries éliminatoires afin de promouvoir la garde partagée entre Montréal et Tampa. Décision sur laquelle il est revenu, mardi soir.

Peu importe, comme on le sait, un éventuel retour d’une équipe du baseball majeur au Québec passe vraisemblablement par une garde partagée entre les villes de Tampa et de Montréal.

Dans l’actualité depuis quelques années, le dossier avance à petits pas, mais il semble avancer. Individuellement et collectivement, les amateurs de baseball de Montréal ont-ils changé d’opinion sur cette idée de garde partagée d’une équipe?

L’animateur des Amateurs de sports Mario Langlois, lui, a changé d’idée.

« J’ai toujours regardé le projet de la garde partagée pour toutes sortes de raisons avec une certaine tiédeur, même, avec une certaine froideur. Mais mon point de vue a évolué.

« Je tiens pour acquis que le financement va tenir la route. Parce que si ça ne tient pas la route, ça va mourir de sa belle mort. Ça va mourir au feuilleton. Et j’ai hâte d’avoir des détails. 

« Mais au plan sportif, seriez-vous intéressés d’être clients d’une équipe de baseball en garde partagée?

« Moi, j’étais pas mal tiède, je voudrais plus de détails et je ne sais même pas si l’équipe changera de nom. Mais ma réponse a changé. Je serais prêt. Bring it. Amenez-le, le club! On est peut-être mieux d’y aller comme ça. ».

Position similaire pour Jeremy Filosa.

« Mon point de vue n’a pas changé. Est-ce que je la veux? (l’équipe de baseball à Montréal) Oui. Est-ce que je pense que ça va se passer comme ça sur le long terme? Non. Mais c’est sûr que je veux du baseball à Montréal. »

Le chroniqueur – qui est père d’un jeune garçon - estime aussi que les jeunes ont besoin « de modèles sportifs pour avoir le désir de bouger et d’avoir une vie active. »

« Quand nos enfants regardent Carey Price (hockey), Lehlay Annie Fernandez (tennis), Samuel Piette (soccer), peu importe… Ces enfants comme mon fils apprennent à bien manger, à s’entraîner... Si nos enfants ont des modèles sportifs, ils ont aussi de bien meilleures chances de vouloir vivre une vie saine. Ça, ça veut dire : tu n’es pas malade, tu n’es pas à l’hôpital et tu ne coûtes pas d’argent à ton gouvernement. »

Le Hockey des Canadiens
En direct de 18:30 à 22:30
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.