• Accueil
  • La statue de Gary Carter demeurera au Québec
98.5 Sports

La statue de Gary Carter demeurera au Québec

La statue de Gary Carter demeurera au Québec
Photo Perry Giannias

Si vous suivez toujours les activités concernant les anciens Expos de Montréal et tous les évènements caritatifs organisés par ceux qui désirent voir l’équipe revenir au Québec, vous avez sûrement déjà croisé Perry Giannias.

C’est lui le grand manitou d’Expos Fest qui organise annuellement une brochette d’évènements où se déplacent plusieurs anciens Expos, au profit d’œuvres caritatives.

C’est aussi lui qui possède la plus impressionnante collection d’artéfacts de l’histoire des Expos de Montréal. Une centaine d’entre eux étaient d’ailleurs exposés au Musée Grévin, dans une section spéciale du musée, dédiée aux Expos et à l’histoire du baseball au Québec.

Mais comme vous le savez peut-être, le Musée Grévin a récemment fermé ses portes et ses articles lui ont été retournés.

Mais il y avait une pièce, la plus grande de toute, qui ne lui appartenait pas, et qui avait besoin d’un domicile, la fameuse statue de cire de l’ancien grand des Expos, Gary Carter.

« Ils m’ont téléphoné deux semaines avant l’annonce officielle. C’est alors que je leur ai demandé ce qui se passait avec la statue de Carter. Ils m’ont dit que la famille avait préséance. J’ai donc contacté sa conjointe Sandy pour savoir si elle me donnerait son consentement pour que je puisse la conserver. »

Giannias n’a pas l’intention de garder la statue, mais croyait important de la voir demeurer au Québec.

« Je voulais juste la garder près de nous et je ne voyais aucun autre musée d’ici être capable de l’accueillir. Je n’étais pas non plus d’accord de l’envoyer au Temple de la renommée du baseball canadien en Ontario. Peu d’amateurs d’ici se déplacent pour aller le visiter. De toute façon, ce n’est pas comme si ça se bousculait pour l’obtenir. »

Selon Giannias, la statue de Carter doit appartenir aux amateurs. Dans son cœur, c’est dans le futur stade des Expos qu’elle devrait trouver logis. 

« Ce que j’aimerais le plus, c’est d’ouvrir mon propre petit musée des Expos dans le nouveau stade un jour. Je sais que les hommes qui tentent de ramener les Expos à Montréal sont d’accord avec ça, mais quand? »

Entretemps, Giannias pense déjà à l’idée d’utiliser la statue occasionnellement pour des exhibitions qui auraient comme objectif de récolter des fonds pour des œuvres caritatives.

La statue est arrivée chez lui, jeudi, à Laval, Giannias espère pouvoir la redonner aux partisans le plus rapidement possible, lorsqu’un nouveau stade sera bâti. 

Musique
En direct de 18:00 à 00:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.