• Accueil
  • «À mon avis, ils vont le laisser partir» -Ray Lalonde
98.5 Sports
Le Canadien garde Kotkaniemi ou pas?

«À mon avis, ils vont le laisser partir» -Ray Lalonde

«À mon avis, ils vont le laisser partir» -Ray Lalonde
Cogeco Media
0:00
8:56

La vengeance est un plat qui se mange froid et les Hurricanes de la Caroline l’ont rappelé, samedi, aux Canadiens de Montréal.

Les Hurricanes ont présenté une offre hostile (qualitative) de 6,1 millions $ pour un an à l’attaquant Jesperi Kotkaniemi. La manœuvre est similaire à celle faite par le directeur général Marc Bergevin en 2019, lui qui avait déposé une offre hostile au jeune prodige des Hurricanes, Sebastian Aho. Offre que la formation de la Caroline avait égalée.

Bergevin a donc sept jours pour égaler l’offre, sinon, le jeune Finlandais se dirigera vers les États-Unis et les Hurricanes donneront au Tricolore leur premier et troisième choix du repêchage de 2022.

Au micro de Paul Houde, le spécialiste du marketing sportif, Ray Lalonde, a commenté la situation.

« On ne voit pas ça souvent, des offres hostiles. Parce que, justement, le mot « hostile » définit la situation. Ce n’est pas souhaitable. Ce n’est pas le bienvenu.

« Lorsque Marc Bergevin a agi vis-à-vis les Hurricanes de la même manière en 2019, Monsieur (Tom) Dundon ne l’a pas digéré. Il attendait le moment et le moment est arrivé. »

Ray Lalonde rappelle que lorsque les Canadiens ont fait l’offre hostile à Aho en 2019, ils savaient que les Hurricanes n’avaient pas les liquidités pour payer plus de huit millions de dollars par saison pour Aho.

« Non seulement les Canadiens voulaient l’acquérir, mais ils savaient aussi que les Hurricanes étaient dans une situation qui était plus difficile. Là, le propriétaire des Hurricanes a posé ce geste en sachant que les Canadiens sont dans une position particulière.

« On sait que Kotkaniemi est un prospect à long terme, mais aujourd’hui, il ne vaut certainement pas 6,1 millions $  Les Hurricanes ont fait une offre d’un an et ça leur donne le temps de voir s’ils veulent lui donner un contrat à long terme. Il y a tout de sortes d’enjeux, mais une chose est claire : c’est la revanche des Hurricanes. »

Et, selon Ray Lalonde, les Canadiens égalent l’offre ou pas?

« Je pense qu’ils le laissent partir, pour deux raisons. Il y avait de l’incertitude envers Kotkaniemi. Ils (les Canadiens) n’ont pas réussi à créer cet engouement qu’il y a autour de (Nick) Suzuki et de (Cole) Caufield.

« Et d’un autre côté, ils n’ont pas les moyens sous le plafond salarial. Il faudrait qu’ils fassent des transactions pour libérer de l’espace pour payer le 6,1 millions $. À mon avis, ils vont le laisser partir ».

0:00
11:10

S'il partage l'analyse de Ray Lalonde sur le fond, le descripteur des matchs des Canadiens au 98.5 FM, Martin McGuire, croit que le Tricolore va conserver Kotkaniemi en dépit du prix prohibitif.

Notamment, en raison de la faiblesse de la ligne de centre des Canadiens et aussi parce que s'ils se débarassent de «KK», cela représentera un deuxième constat d'échec pour un joueur repêché au troisième rang au total, après Alex Galchenyuk.

On l'écoute...

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En ondes jusqu’à 04:30
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.