• Accueil
  • Affaire Logan Mailloux | Geoff Molson s'excuse et indique que le joueur ne sera pas au prochain camp
98.5 Sports

Affaire Logan Mailloux | Geoff Molson s'excuse et indique que le joueur ne sera pas au prochain camp

Affaire Logan Mailloux | Geoff Molson s'excuse et indique que le joueur ne sera pas au prochain campCAPTURE D'ÉCRAN / ZOOM / CANADIENS DE MONTRÉAL
LOGAN MAILLOUX, LORS D'UNE D'UNE VISIOCONFÉRENCE ORGANISÉE PAR LA DIRECTION DES CANADIENS DE MONTRÉAL, SAMEDI MATIN.
Les excuses de Geoff Molson.

6:33

Le propriétaire, président et chef de la direction des Canadiens, Geoff Molson, a finalement réagi mercredi à la controverse associée au choix de Logan Mailloux lors du tout récent repêchage de la LNH. 

Dans une lettre publiée par le club, il s’exprime quant à la décision du Tricolore de sélectionner au 31e rang du 1er tour le jeune défenseur ontarien, au cours de l'événement qui a eu lieu vendredi.

Voici divers passages de cette lettre qui a été diffusée en tout début d'après-midi mercredi.

«Cette décision, prise dans le contexte du repêchage, est instantanément devenue une décision qui a blessé plusieurs d'entre vous, écrit-il en début de texte. Je comprends que vous vous attendez à plus de notre part et que nous vous avons déçus. En effet, les Canadiens de Montréal, c'est beaucoup plus qu'une équipe de hockey. Les gestes posés par Logan ne reflètent en rien les valeurs de notre organisation et je veux m'excuser pour le grave malaise que cette décision a causé». 

«D'abord et avant tout, considérant la jeune femme qui est victime de cette situation, je tiens à dire que nous ne banalisons en rien ce qu'elle a subi et continue de subir en raison de ces gestes. Personne, et surtout pas une jeune adulte de 18 ans, ne devrait avoir à vivre une expérience aussi traumatisante que celle qu'elle a vécue. Nous nous engageons à les supporter, elle et sa famille, et à respecter leur vie privée. Nous n'avons jamais eu l'intention de manquer de respect à l'endroit de cette jeune femme, de sa famille, des femmes en général ou des victimes de circonstances similaires en choisissant Logan.

«Notre décision ne se voulait aucunement une caution, de quelque manière que ce soit, de la culture de violence envers les femmes. Logan est un jeune homme qui a commis une grave transgression. Il éprouve de réels regrets pour la douleur qu'il a causée. Il est engagé à devenir une meilleure personne et nous l'accompagnerons dans ce processus.  À ce stade, seules nos actions auront une plus grande portée que nos paroles.» 

Dans son texte, Geoff Molson partage aussi le plan de la direction - en trois étapes - quant au cheminement de Logan Mailloux au sein de l'organisation.

  1. Au cours des prochains mois, nous mettrons de l'avant, avec l'aide d'experts sur le terrain, un plan détaillé afin de sensibiliser et d'éduquer nos jeunes hommes et jeunes femmes relativement à cet enjeu important. Nous utiliserons notre plateforme et nos ressources afin que cette décision, qui en a blessé plusieurs, apporte des changements véritables et significatifs.  
  2. Nous supporterons et encadrerons Logan dans son engagement à devenir une meilleure personne. 
  3. Nous avons demandé à Logan de ne pas participer, ni au camp des recrues, ni au camp d'entrainement cet automne. Jouer dans la LNH est un privilège et non un droit. Au cours de l'année, nous ré-évaluerons la situation et déterminerons si Logan est prêt à joindre notre organisation. 

«Nous avons accordé à Logan une seconde chance mais ce faisant, nous avons échoué à bien saisir la portée de notre décision sur la victime ainsi que sur toutes celles et ceux qui ont souffert de circonstances similaires. Encore une fois, je tiens à m'excuser auprès de toutes celles et ceux qui ont été affectés par notre décision». 

Le malaise

Rappelons que l'annonce du premier choix des Canadiens lors du repêchage a eu l’effet d’une bombe et a depuis créé un grand malaise dans la société québécoise et dans la LNH.

L’Ontarien de 18 ans a été reconnu coupable d’un crime à caractère sexuel, l’an dernier, en Suède.

Quelques jours avant le repêchage, il avait indiqué sur les réseaux sociaux qu'il voulait se retirer du pêchage de cette année, jugeant qu'il manquait de maturité. Mais, le Tricolore l'a quand même choisi.

Après avoir été repêché, il s'est exprimé samedi sur le sujet lors d'une visioconférence, qui a ensuite été transmise aux médias par la direction des Canadiens de Montréal et diffusé surt Twitter.

Logan Mailloux y réitérait ses remords et offrait ses excuses à la victime pour son geste commis l'an passé. Il ajoutait vouloir devenir «une meilleure personne», en soulignant que le Tricolore allait «beaucoup l’aider» dans son cheminement.

Fabi la nuit
En direct de 01:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.