• Accueil
  • Hockey | « Si on pouvait jouer devant une salle comble… » - Dominique Ducharme

Hockey | « Si on pouvait jouer devant une salle comble… » - Dominique Ducharme

Hockey | « Si on pouvait jouer devant une salle comble… » - Dominique DucharmeLa Presse Canadienne

Plusieurs équipes au sud de la frontière évoluent devant des salles combles, tandis qu’au Québec, le nombre limite de spectateurs présentement permis n’est que 2500.

Lors du point de presse de mercredi, Ducharme ne s’est pas caché pour dire qu’il aimerait bien voir ce chiffre monter dans les prochains jours.

« Est-ce qu’on aimerait en avoir plus, c’est sûr, mais déjà les 2500 se font entendre et ça nous amène de l’énergie. Si on pouvait avoir une salle comble, ce serait incroyable de sentir cette frénésie. Mais on est conscient de ce qui se passe avec la pandémie. Mais chaque spectateur de plus que l’on pourrait accueillir nous aiderait. »

Brendan Gallagher partage l’opinion de son entraîneur.

« C’est sûr que ça fait une différence, vous avez vu ce que 2500 personnes ont pu faire pour nous. Pour les clubs qui peuvent recevoir plus de partisans, on voit vraiment l’avantage que ça leur donne. Je ne vous cacherai pas qu’on espère pouvoir en accueillir plus très bientôt. Chaque spectateur de plus compte! »

Erik Gustafsson, qui évoluait récemment aux États-Unis avec les Flyers, aimerait aussi voir le gouvernement modifier cette règle.

« C’est un immense avantage. Mais c’est hors de notre contrôle malheureusement, c’est dans les mains des gouvernements. Mais si vous me posez la question, oui j’aimerais voir plus de spectateurs dans les estrades. »

En attendant…

Pour l’instant, Ducharme ne peut faire autrement que de regarder patiemment le spectacle offert par les deux équipes qui pourraient s’offrir un rendez-vous avec le Canadien, les Golden Knights et l’Avalanche.

« C’est certain que ce sont deux bonnes équipes, ils n’ont pas terminé au sommet de la LNH par hasard. Peu importe contre qui nous jouerons, nous serons prêts. »

Même sans savoir laquelle des deux équipes sortira du lot, Ducharme travaille déjà sur son plan de match. 

« Pour l’instant, on ne sait pas qui nous affronterons, donc nous nous concentrons sur nous. Il ne faut jamais oublier que l’équipe sur laquelle il faut toujours mettre plus d’emphase c’est nous. Nous n’allons pas tout changer en fonction de l’adversaire. »

Gallagher, lui, pense déjà à la possibilité d’affronter Las Vegas et son ancien coéquipier Max Pacioretty et avoue que ce serait particulier.

« J’ai toujours été heureux pour Max qui a pu aller ailleurs s’épanouir. Je ne suis pas surpris du tout de tout le succès qu’il obtient. Mais une fois rendu en séries, les relations amicales n’existent plus. Tu veux gagner la coupe et c’est tout. Les gars devant toi deviennent des obstacles, mais nous redeviendrions des amis une fois la série terminée. »

Il y a 28 ans, le CH remportait la Coupe!

9:25

Il y a 28 ans, le CH remportait la Coupe!

Bernard Brisset est avec nous.

Détails
Les week-ends de Paul Houde
En direct de 07:00 à 11:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.