• Accueil
  • Quarantaine modifiée pour la LNH | Exemple à suivre ou cas d’exception?

Quarantaine modifiée pour la LNH | Exemple à suivre ou cas d’exception?

Quarantaine modifiée pour la LNH | Exemple à suivre ou cas d’exception?PC

La décision du gouvernement canadien d’accepter de modifier la quarantaine pour les joueurs de hockey de la LNH qui devront voyager à partir de la semaine prochaine en fait réagir plus d’un.

La porte que vient d’ouvrir la santé publique fera assurément des jaloux si elle ne s’étend pas aux autres sports ou athlètes de haut niveau.

Voici quelques réactions recueillies lundi matin :

Boxe

L’entraîneur de boxe Marc Ramsey en est à sa quatrième quarantaine et dès qu’elle sera terminée, il devra à nouveau voyager et s’isoler pour deux autres semaines à son retour. 

Il est donc bien placé pour réagir à la nouvelle d’hier.

«Je suis le premier heureux, car j’aime le hockey, mais ça crée une inégalité. L’Impact doit déjà être sur le dossier, les Blue Jays vont vouloir aussi mettre le pied dans la porte et la boxe aussi. Je ne dis pas que notre protocole est le meilleur, mais je pense qu’ils devront être à l’écoute pour tenter de simplifier la vie des gens qui travaillent dans le sport.»

Se sentirait-il frustré si la nouvelle règle ne s’appliquait finalement qu’au hockey?

« Y’a aucun doute, on aime bien le hockey, mais il ne faudrait pas qu’il y ait deux mesures, une pour le hockey et une pour les autres. Je comprends qu’ils ont de l’argent pour se payer des bulles et tout le nécessaire, mais ça va créer de la grogne si les autres sports ne se voient pas offrir des solutions. »

Natation

L’ancien nageur paralympique et gagnant de 20 médailles, Benoit Huot, croit fermement que la décision prise pour le hockey va faire bouger les choses un peu partout dans le sport.

«L’institut national du sport au Québec a ce dossier entre les mains. Selon ce que je comprends, Montréal et Québec sont d’accord pour que les athlètes de haut niveau aient une quarantaine modifiée, mais c’est au fédéral que ça accroche. Par contre, je pense que c’est une question de jours avant que ça change. J’ai un bon feeling à ce niveau.»

Selon lui, le hockey doit servir d’exemple et non d’exception.

«C’est sûr que c’est un peu décevant, le hockey c’est beau, mais les jeux c’est dans cinq semaines. C’est comme demain. Pouvons-nous régler ça immédiatement s’il vous plaît?»

Si le hockey sert d’exception, Huot craint une grosse insatisfaction de la part des autres athlètes.

«Oui effectivement, ça va faire une injustice. Le fait que vous en parlez et que des athlètes comme Mikaël Kingsbury en parlent, c’est bon, à un moment donné il faut qu’on se réveille.»

Baseball

L’agent de joueur de baseball québécois, Jethro Supré, espère voir plus de sports obtenir des exemptions de quarantaine prochainement, mais il comprend que pour la MLB, c’est vraiment plus compliqué.

«On voit que les Blue Jays jouent à Buffalo, avec des séries de matchs, c’est beaucoup de va-et-vient. Donc, c’est plus compliqué au baseball qu’au hockey. En plus au baseball, la vaccination n’était pas obligatoire. Dans la LNH, on parle d’un maximum de deux équipes qui viendrait ici. Donc, pour moi, c’est compréhensible. Je n’irai pas au point de dire que le gouvernement fait du favoritisme.»

Ceci dit, Supré espère voir la situation s’améliorer graduellement pour tous les athlètes.

«On ne va pas se le cacher, des joueurs comme Charles Leblanc et Abraham Toro ont eu de la difficulté à s’entraîner au Québec à cause des restrictions. Je pense que les athlètes de haut niveau, par exemple des athlètes olympiques qui doivent sortir du pays pour compétitionner, devraient pouvoir profiter d’un allègement une fois de retour.»

Soccer

L’ancien entraîneur des gardiens du CF Montréal, Rémy Vercoutre, confirmait au collègue Olivier Brett ce week-end que la pandémie et les règles sanitaires au Canada avaient beaucoup pesé dans la balance lorsqu’il a décidé de quitter le club.

«Si on fait une exception pour les Canadiens qui, je le comprends, sont importants ici, on devrait nous donner la permission aussi. Nous représentons Montréal au même titre que les Canadiens.»

Notons que les joueurs du CFM, qui sont vaccinés deux fois, sont encabanés chez eux depuis leur retour, pendant que les joueurs du CH qui n’ont reçu qu’une dose obtiendront l’exemption.

Vercoutre a poursuivi en disant que c’était devenu insoutenable de ne pas être en mesure de voir ses enfants.

Thierry Henry est parti pour les mêmes raisons, il y a quelques mois. Et l’an dernier, Saphir Taïder et Bojan Krkic ont aussi quitté pour l’Europe pour les mêmes raisons lorsque l’opportunité s’est offerte à eux.

Le 98,5 a appris que les U23 du CFM risquent de finalement reprendre du service d’ici la fin du mois, mais sans pouvoir se mesurer à des équipes de leur force aux États-Unis.

L’entraîneur de l’Équipe nationale de soccer du Canada, John Herdman, en a aussi parlé, à l’aube de son match éliminatoire de qualification pour le Coupe du monde, mardi, face au Suriname.

Malheureusement, l’Équipe nationale demeure exilée aux États-Unis et devra jouer ce match en terrain neutre à Chicago.

«Comme tout le monde, je vois les partisans dans les estrades et nous sommes désespérés de les retrouver. Au soccer, ça fait toute la différence et nous, on va encore devoir jouer dans un stade vide. J’espère que le soccer profitera aussi de cet avantage très bientôt. »

Tennis

S’il y en a un qui se réjouit de cette nouvelle, c’est Eugène Lapierre, organisateur de la Coupe Rogers de Tennis.

Même si pour l’instant, ce n’est que le hockey qui est gagnant, il est confiant que lorsque son tour viendra, le gouvernement sera juste dans sa façon de procéder.

«C’est très positif, certainement. Nous, c’est pour la fin du mois d’août et nous avons sensiblement le même protocole qu’eux. On voit ça de façon positive. Ce que l’on a décrit du côté du hockey, ça ressemble beaucoup à ce que nous avons du côté du tennis avec la bulle et tout. Alors, nous sommes confiants d’obtenir le même traitement que le hockey.»

Musique
En direct de 18:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.