• Accueil
  • Victoire des Canadiens | «Petry m’a fait une passe parfaite. C’était magique!» -Cole Caufield
98.5 Sports

Victoire des Canadiens | «Petry m’a fait une passe parfaite. C’était magique!» -Cole Caufield

Victoire des Canadiens | «Petry m’a fait une passe parfaite. C’était magique!» -Cole CaufieldPhoto: Francois Lacasse / NHLI / Getty Images
Cole Caufield et Corey Perry

Il y a de ces soirs qui nous offrent une petite touche de magie et la rencontre entre les Sénateurs et les Canadiens nous a prouvé le tout encore une fois samedi.

Alors que Montréal tirait de l’arrière 2 à 0, la troupe de Dominique Ducharme a effectué une deuxième remontée en deux soirs et a forcé la présentation d’une prolongation qui a permis à Cole Caufield de jouer les héros en inscrivant son premier but dans la LNH. Un scénario digne d’un film pour le jeune hockeyeur des États-Unis.

Pour l’entraîneur-chef des Canadiens, cette victoire est l’accomplissement de beaucoup de travail et de discussions avec ses joueurs.

Canadiens-Sénateurs | Sommaire et après-match

38:41

«Comme équipe, j’ai dit qu’on a traversé une crise d’identité. Maintenant, on comprend mieux ce que chacun a à faire. On a appliqué la recette lors des deux derniers matchs et on doit continuer de le faire. En général Jeff Petry connaît une excellente saison. Comme l’équipe, il a connu une baisse de régime, mais il est à son mieux quand il patine et son but a donné encore plus d’énergie à l’équipe. On a parlé de constance avant de commencer ce week-end. […] J’ai adoré notre week-end pour notre résilience et notre façon d’aborder les moments plus difficiles des deux rencontres.»

Avec l’absence de Shea Weber, Jeff Petry a su élever son jeu d’un cran et a offert une performance inspirée en marquant un but important et en préparant le but vainqueur marqué par Cole Caufield.

«Ça nous a pris du temps à nous installer et à être confortable, mais on voulait les fatiguer et obtenir une chance de marquer. On a pu faire trois changements et eux un seul, ça a fait la différence. C’était important d’obtenir la victoire, quand on joue notre match de notre façon, notre destinée est entre nos mains. […] L’absence de Shea est importante pour nous et on doit se lever et tenter de faire la différence. Pour moi c’est le moment d’élever mon jeu et je pense que lors des deux matchs, j’ai mieux patiné et j’ai joué mon style de jeu que j’avais un peu laissé de côté récemment. Je pense qu’on n’a jamais arrêté de croire en nous, mais on a dû recommencer à travailler de la bonne façon. Ces deux victoires sont importantes et tracent la voie pour la suite.»

Si ce n’est de la séquence où il s’est laissé traîner les pieds dans son repli défensif sur le but de Thomas Chabot, Nick Suzuki a connu un autre bon match sur le plan offensif. Il souligne que les ajustements discutés avec Dominique Ducharme portent enfin leurs fruits.

«Je pense que depuis quelques semaines, je travaille à élever mon jeu avec Dominique et ça résulte avec une meilleure production. Je pense que notre confiance est de retour. On n’a pas abandonné et on a gardé le moral malgré les moments plus difficiles.»

Le sujet qui était sur toutes les lèvres lors des entrevues d’après-match était le coup de théâtre de la fin du match en prolongation, alors que Cole Caufield a inscrit un premier but d’une importance capitale la formation montréalaise.

Tant les joueurs que l’entraîneur n’avaient que des bons mots pour le jeune homme.

«C’était vraiment génial. C’est tout un tireur. De le voir marquer pour nous donner ces gros deux points était très important. […] On lui a offert le traitement de silence dans le vestiaire et il a été un peu surpris en arrivant, jusqu’à ce que tout le groupe s’élance pour le féliciter!»

«Je pense que l’arrivée de Cole tourne bien pour lui. C’est un marqueur et il va marquer des buts longtemps! Je suis passé par là l’an dernier. Tu dois gagner ton temps de glace et je pense qu’il fait ce qu’il faut pour gagner de l’importance au sein de l’équipe.»

«C’est certain que c’est bon d’avoir un jeune comme (Caufield) qui arrive et qui a de l’énergie […] Je n’ai pas eu d’hésitation d’utiliser Cole en prolongation. Je lui ai parlé pour lui annoncer mon plan avant le début de la prolongation, car je voulais l’utiliser si on se rendait là.»

Pour la jeune recrue des Canadiens, ce scénario de rêve était indescriptible, il compte d’ailleurs conserver précieusement la rondelle que Corey Perry a ramassée pour lui sur la patinoire après qu’il ait inscrit le but vainqueur de son équipe.

«C’est incroyable et ça me fait oublier toutes les autres opportunités ratées! Le plus important demeure la victoire de l’équipe. C’était très rapide, Jeff a fait une belle entrée de zone, je me suis dirigé en vitesse au filet et il m’a fait une passe parfaite. C’était magique! […]Je ne savais pas trop comment réagir quand ils m’ont donné le traitement silence, mais c’était vraiment fantastique! […] Je pense que l’expérience permet de comprendre ce qu’on peut faire et ce qu’on ne peut pas faire… je dois apprendre à chaque présence pour continuer à m’améliorer et surtout travailler pour que les rondelles qui roulent sur mon bâton ne se produisent pas trop souvent. C’est vraiment la meilleure année de ma vie en ce moment et je veux continuer à travailler fort pour profiter de tout ça!» 

Caufield et les Canadiens profiteront maintenant d’un dimanche de congé avant de reprendre l’action lundi, contre les Maple Leafs de Toronto. L’émission d’avant-match vous sera présentée sur toutes les plateformes du réseau Cogeco dès 18h30.

L'effet Normandeau
En direct de 10:00 à 12:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.