• Accueil
  • «Ça ressemblait à une trop grosse montagne pour les joueurs» -Dominique Ducharme
98.5 Sports
Défaites des Canadiens

«Ça ressemblait à une trop grosse montagne pour les joueurs» -Dominique Ducharme

«Ça ressemblait à une trop grosse montagne pour les joueurs» -Dominique Ducharme
Photo: Minas Panagiotakis / Getty Images

Les Canadiens souhaitaient prouver qu’ils pouvaient aligner deux victoires de suite, mais les Leafs de Toronto ont frappé tôt et fort et ont déstabilisé la formation de Dominique Ducharme.

Les Canadiens ont bien pensé pouvoir revenir de l’arrière après le filet de Nick Suzuki, mais encore une fois, les Torontois ont été opportunistes et ont cloué le cercueil des Montréalais à la suite d’une perte de rondelle de Jake Allen derrière le filet.

Pour l’entraîneur-chef Dominique Ducharme, la montagne était simplement trop grosse à surmonter après avoir vu les Leafs prendre une avance de trois buts.

«Je n’ai pas détesté la façon dont on a joué en première, mais ils marquent sur leurs deux premières chances. À la fin de la première, on a commencé à forcer le jeu et on a donné des surnombres. Ils ont été opportunistes. En deuxième, on n’a pas sorti aussi fort qu’on aurait dû et on n’a pas pu revenir. Ça ressemblait à une trop grosse montagne pour les joueurs à remonter et on a ralenti.»

Questionné à savoir si le voyage n’a pas été difficile sur le plan physique et mental pour sa troupe, alors que les Leafs étaient somme toute un peu plus reposés, l’entraîneur a avoué que ça faisait partie des explications.

«C’est certain que le voyage n’a pas été facile, mais c’est la réalité de toutes les équipes. C’est une combinaison de bien des choses.»

Pour les joueurs, l’incapacité de jouer 60 minutes et de conserver la possession de la rondelle aura fait la différence dans cette rencontre.

«On doit trouver une façon de bien jouer et on n’a pas joué 60 minutes! J’ai cru en cette équipe depuis le jour un et nous devrons nous remettre au travail dès demain et nous préparer pour le prochain match.»

«On n’a pas joué un bon match dans l’ensemble et on ne s’est pas supporté! On veut jouer vers l’avant, mais parfois on veut garder la rondelle en arrière pour gagner du temps pour nos attaquants,  sauf qu’on doit aller davantage vers l’avant.» 

«On doit jouer un 60 minutes entier contre eux et ça n’a pas été le cas ce soir. On peut obtenir notre erre d'aller au bon moment, mais il faut trouver notre match avant d’accéder aux séries et on doit trouver une façon d’y arriver rapidement. Après la victoire à Calgary, tout le monde était enthousiaste, mais on n’a pas été assez constant ce soir.»

Cette adversité que vit la troupe de Dominique Ducharme pourrait être salvatrice si l’équipe trouve le moyen de s’en servir comme d’un élément motivateur et rassembleur. La question demeure toutefois de savoir si cela surviendra et surtout si ça n’arrivera pas trop tard.

«Comme toute les équipes, faire face à de l’adversité peut nous faire de nous une équipe bien souder et peut nous aider à aller vers la Coupe Stanley. Plusieurs équipes qui ont vécu des moments difficiles et se sont regroupées ont fait ce qu’il faut pour avancer et gagner par après. Oui physiquement nous sommes prêts, mais c’est aussi le côté mental qu’il faut gérer.»

Le Tricolore jouera maintenant son prochain match vendredi soir contre les Jets de Winnipeg alors que l’émission d’avant-match vous sera présentée sur toutes les plateformes du réseau Cogeco dès 18h30.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que La Mauricie se lève
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.