• Accueil
  • «Ça va être important d’être agressif et de ne pas avoir peur» -Claude Julien

«Ça va être important d’être agressif et de ne pas avoir peur» -Claude Julien

«Ça va être important d’être agressif et de ne pas avoir peur» -Claude JulienPhoto: Frank Gunn / La Presse canadienne

Les Canadiens de Montréal avaient la lourde tâche de contenir les meilleurs joueurs des Maple Leafs de Toronto avant d’affronter Sidney Crosby et les Penguins de Pittsburgh dès samedi. Malheureusement, le Tricolore n’a pas joué un bon match et devra améliorer sa prise de décision s’il veut espérer un meilleur résultat dans leur série de qualification.

Pour l’entraîneur Claude Julien, ce match est une déception, puisque l’équipe, qui s'est inclinée 4-2, n’a pas su démontrer assez de hargne et de rapidité ayant plutôt été passives à de trop nombreuses occasions.

Retour des Canadiens après 140 jours d’arrêt

6:59

Le point de presse de Claude Julien

5:01

Le point de presse de Claude Julien

Détails

«Je n’ai pas trouvé qu’on a joué un grand match. On va devoir jouer de bien meilleure façon devant les Penguins. C’est certain qu’il y avait de la rouille… on a été efficace quand on a utilisé notre patin, mais on s’est mis dans le pétrin quand on a été passif. On devra changer ces choses avant samedi. […] C’est certain qu’on a une période d’adaptation, mais les deux équipes vivent la même réalité et on doit s’habituer et créer notre propre énergie. […] Dans la situation que l’on est, ça va être important de jouer sur le bout des orteils, d’être agressifs et de ne pas avoir peur. C’est important d’être prêt à jouer 60 minutes ou même plus! C’est la mentalité qu’on devra prendre en vue du premier match.»

Pour Phillip Danault, l’adaptation à cette nouvelle réalité que représente le fait de jouer devant des estrades vides est une partie de la réponse, mais ne pourra plus être une excuse à partir de samedi.

Point de presse d'après-match de Brendan Gallagher et Phillip Danault

3:38

«C’était une sensation unique, mais ça demande beaucoup d’adaptation (de devoir jouer devant des estrades vides) […] On a eu beaucoup de haut et de bas, on était tous rouillés, ce sera important de se préparer pour samedi. On n’aura pas d’excuse. On a tout de même été acharné et on aura du travail à faire.»

Quant à Brendan Gallagher, la clé sera de simplifier le jeu et d’être plus intelligent sur la patinoire et de profiter au maximum de toutes les répétitions possibles sur les unités spéciales.

«On devra jouer un jeu plus simple et on s’est rendu coupable de beaucoup d’erreurs. On sait ce qu’on doit faire pour avoir du succès et ce soir on a cherché à faire les jeux faciles… on devra s’améliorer là dessus. […] On ne doit pas juste voir le négatif, mais on devra être plus intelligent sur la glace. […] On a besoin de répétitions tant en avantage numérique qu’en infériorité numérique. Le temps, les répétitions et les correctifs feront la différence.»

Les Canadiens reprendront maintenant l’action samedi dès 20h00 sur nos ondes pour la première rencontre de la série de qualification les opposant aux Penguins de Pittsburgh.

En direct de 15:00 à 18:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.