12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Tests physiques au camp du Canadien: «Les gars savent que c’est un passage obligé et ils ont hâte d’en finir»

Tests physiques au camp du Canadien: «Les gars savent que c’est un passage obligé et ils ont hâte d’en finir»

Tests physiques au camp du Canadien: «Les gars savent que c’est un passage obligé et ils ont hâte d’en finir»Photo : David Kirouac/Icon Sportswire via Getty Images
Ryan Poehling, du Canadien de Montréal, effectue des tests physiques sur un vélo stationnaire, en juin, au Complexe sportif de Brossard.

Qui dit début de camp d'entraînement d'une équipe de la LNH dit tests physiques: le cauchemar de certains joueurs. Le préparateur physique Stéphane Dubé et l'ancien joueur a expliqué à notre animateur Ron Fournier en quoi consistent ces examens.

Lorsqu'il jouait dans la LNH, l'ancien attaquant Daniel Brière détestait les tests physiques associés au camp.

À l'instar de Brière, plusieurs gars sont réticents à participer à ces séances d'examens. Or, ils seraient mieux préparés qu'auparavant.

«Les gars savent que c’est un passage obligé et ils ont hâte que la journée soit finie. Ces tests physiques ne sont pas agréables, car tu pousses ton corps jusqu’à la limite. Mais la plupart des joueurs sont prêts, car ils se sont entraînés durant l’été. Il faut dire qu’ils ont aussi hâte que la saison commence pour vrai. L’étape à franchir, c’est la phase de tests...»

Cela dit, les joueurs connaissent les tests à l’avance. Ils peuvent donc se préparer à cette journée d’examens.

Selon Stéphane Dubé, rares sont les joueurs qui négligent carrément leur condition physique au cours de l’été.

«En 2019, tout le monde est en forme. Je crois que ces tests existent pour permettre aux joueurs d’évaluer leurs forces, leurs faiblesses et leur évolution.»

En direct de 18:30 à 22:00
1393
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.