12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • À 15 ans, Bianca avait déjà de grandes ambitions et se donnait à 100 %» - André Labelle

À 15 ans, Bianca avait déjà de grandes ambitions et se donnait à 100 %» - André Labelle

À 15 ans, Bianca avait déjà de grandes ambitions et se donnait à 100 %» - André LabellePhoto: Lev Radin/Anadolu Agency via Getty Images
La joueuse de tennis canadienne, Bianca Andreescu, au US Open en septembre 2019.

On a beaucoup parlé de l’exploit de Bianca Andreescu en finale des Internationaux de tennis des États-Unis. L’une des personnes les mieux disposées à expliquer les fondements de cette victoire est l’entraîneur de Tennis Canada, André Labelle, qui l’a aidée lorsqu’elle avait 15 ans.

«J’étais sur place lors du match. Je vais m’en rappeler toute ma vie. Quand je suis revenu de la Floride, j’étais responsable du programme U-12. À 11 ans, Bianca et Félix Auger-Aliassime avaient déjà un talent incroyable. Ils jouaient un tennis de haut niveau. Elle ne jouait pas comme Sharapova [nombreux échanges]. Elle frappait lourdement.»

Déjà à l’âge de 12 ans, elle démontrait des habiletés démontrant qu’elle pouvait livrer d'excellentes performances chez les professionnels, selon M. Labelle.

«À 14 ans, elle était très athlétique. À 15 ans, elle était très sérieuse par rapport à son entraînement. Elle avait de grandes ambitions et se donner à 100 pour cent. En plus, elle adore jouer.»

Cela dit, M. Labelle encourage les jeunes à pratiquer différentes disciplines spotives.

»On veut développer des athlètes ayant une excellente coordination. Un devient un bon athlète d'abord et ensuite, vers 12 ans, on devient un bon joueur de tennis...»

Bianca Andreescu devrait jouer au tournoi de Pékin, qui aura lieu du 28 septembre au 6 octobre. 

 

En direct de 05:30 à 09:30
1516
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.