• Accueil
  • «Tous les morceaux du puzzle étaient là» - Patrice Brisebois (vidéo)

«Tous les morceaux du puzzle étaient là» - Patrice Brisebois (vidéo)

«Tous les morceaux du puzzle étaient là» - Patrice Brisebois (vidéo) PC/Paul Chiasson
Patrice Brisebois en 2002, lors de son premier séjour avec le Canadien

C’est un grand soir de retrouvailles au Centre Bell, jeudi, pour les joueurs du Canadien de Montréal qui ont remporté la dernière coupe Stanley pour l’organisation, il y a de cela un quart de siècle.

L’animateur Mario Langlois a accueilli deux d’entre eux aux Amateurs de Sports, soit le défenseur Patrice Brisebois et l’attaquant Mario Roberge.

« Il faut remercier le Canadien de nous célébrer, a noté Brisebois, d’entrée de jeu. Je sais que ça fait 25 ans… les partisans ont hâte de voir une autre coupe Stanley. Mais le Canadien de Montréal, le passé, ce sont les coupes Stanley. On ne peut pas renier ça. On l’a gagnée (la coupe). 

« Ça va être spécial de voir les boys, Monsieur Demers, Monsieur Savard… Tu ne gagnes pas une coupe par hasard. Tous les morceaux du puzzle étaient là. J’ai beaucoup de respect pour Monsieur Savard. C’est lui qui a fait des échanges pour obtenir Vincent Damphousse. Il y avait un beau mélange de vétérans et de recrues. Et Monsieur Demers, c’était le chef d’orchestre. Un Monsieur tellement attachant, tellement positif… »

« Il nous l'avait dit dès le camp d'entraînement, se souvient Roberge. On allait secouer le monde du hockey et gagner la coupe Stanley ».

Et, hormis un événement hautement émotif comme un mariage ou une naissance, tout le monde s'entend que de gagner la coupe était le plus grand jour de sa vie.

« C’est sûr, pour tous les joueurs, ajoute Roberge. C’est le rêve ultime, remporter la coupe Stanley. Tout le monde ici ce soir va dire la même chose. »

 

Écoutez l'entrevue intégrale...

En direct de 00:00 à 03:00
1926
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.