• Accueil
  • Guérie de la COVID-19, elle peine encore à parler
COVID-19 et les symptômes qui persistent

Guérie de la COVID-19, elle peine encore à parler

Guérie de la COVID-19, elle peine encore à parler
Cogeco Nouvelles

Environ 10% des patients qui sont techniquement guéris de la COVID-19 à la suite d’un test négatif continuent de ressentir des symptômes pendant des semaines, voire même des mois après avoir contracté le virus. 

C’est le cas de Violaine Cousineau qui garde d’importantes séquelles quatre mois après avoir contracté la COVID-19. 

En entrevue avec Bernard Drainville, l'enseignante au cégep, âgée de 47 ans, a pourtant indiqué qu'elle était en pleine forme avant d’attraper le coronavirus. 

Elle a été contaminée par sa fille qui l'a attrapé en classe. 

«Je suis normalement une personne en pleine forme, avec un super cardio, mais voyez, j’ai de la misère à vous parler. Je n’ai pas de souffle, j’ai perdu la voix. Je suis en train de la récupérer tranquillement. C’est un long processus. On peut être jeune, en santé, mais ce foutu virus est aveugle. C’est la roulette russe. On ne sait pas qui sera affecté de manière très dure. Je suis tombée sur le mauvais numéro à la loterie»  

«J’ai le corps d’une femme de 80 ans, mais en réalité, j’ai 47 ans. Je n’arrive plus à monter ou descendre un escalier. Les symptômes peuvent perdurer très longtemps»

«La meilleure solution pour vous éviter ce cauchemar, c’est de ne pas attraper la COVID !»  

«J'ai découvert par hasard que le grand froid calme tellement la douleur aux poumons. Donc, je fais ça le plus souvent possible, aller respirer à l'extérieur de la ville»

Le Québec maintenant
En direct de 15:00 à 18:30
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.