• Accueil
  • Agressée verbalement en raison du port du masque

Agressée verbalement en raison du port du masque

Agressée verbalement en raison du port du masqueGetty Images
Une femme se fait agresser verbalement dans un magasin parce que ses enfants et elle portaient un masque

8:34

Depuis quelques temps, on peut observer un ressac, un mouvement «anti-masque» dans la population, et ce, dans plusieurs pays.

Si des citoyens décident de porter des masques, d’autres décident de ne pas le faire, peu importe les recommandations de la santé publique des pays concernés.

Mais désormais, il arrive que des citoyens engueulent ceux qui ne pensent pas comme eux.

C’est ce qui est arrivé à Carine St-Marseille, vendredi. L'infirmière s’est fait agresser verbalement par un homme dans un magasin à grande surface de Saint-Eustache.

En conversation avec Patrick Lagacé, elle raconte comment l'Individu l’a apostrophée au moment où elle était au magasin avec ses enfants, eux aussi, porteurs d’un masque.

« Il m’a servi la leçon que j’étais en train d’empoisonner mes enfants (émanations de Co2), que j’étais une mauvaise mère, etc.

« J’ai travaillé trois ans au bloc opératoire, j’ai porté un masque huit heures par jour et je ne me suis pas empoisonnée. Il s’est mis à juger mes compétences de mère. À la fin, il a dit que l’on devrait me retirer mes enfants. »

Et l’individu n’a pas fait les reproches d’un ton calme et posé.

« Il s’avançait vers moi et on était dans un magasin où ils vendent des articles de chasse. Le monsieur était au comptoir pour un remboursement et je ne sais pas ce qu’il a pensé, mais pendant qu’il me criait après, il avait son arbalète…

« La scène était assez choquante : je me faisais crier après par un monsieur que je ne connais pas - à cause que mes enfants portent le masque - avec une arbalète à la main… »

Carine St-Marseille note que plusieurs clients sont accourus et ont sommé l’homme de se taire. L’infirmière était sous le choc et elle a contacté son père, un ancien policier, après l’incident. 

On écoute son histoire…

En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.