12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Après 50 ans de mariage, un couple choisit de mourir ensemble

Après 50 ans de mariage, un couple choisit de mourir ensemble

Après 50 ans de mariage, un couple choisit de mourir ensembleGetty Images /Moment/Steven Brisson Photography

Francine et François Boucher étaient mariés depuis 50 ans. Tous les deux atteints d’une maladie rénale rare, ils ont décidé de recourir à l’aide médicale à mourir ensemble, le 31 octobre dernier.

Âgés respectivement de 73 ans et 71 ans, François et Francine Boucher étaient tous les deux atteints d’une maladie grave des reins diminuant grandement leur qualité de vie.

En plus, M. Boucher était atteint de Parkinson depuis de nombreuses années et il venait de se fracturer la hanche, réduisant ainsi sa mobilité. Pour sa part, son épouse devait subir prochainement une amputation de la jambe en raison de la gangrène.

«Les deux se savaient en fin de vie et ils n’avaient plus de qualité de vie. Et plutôt que de voir l’autre souffrir en étant seul quelques semaines ou quelques mois, ils ont décidé de partir ensemble»  

«Pour un fils qui voit ses deux parents partir, c’est assez spécial. Cette journée-là, mes parents étaient très zen et prêts à partir. Avant, mon père a réitéré à ma mère qu’il avait passé 50 belles années auprès d’elle, qu’il l’avait aimée toute sa vie. On a installé mon père dans la civière à côté de ma mère et le médecin a administré les médicaments à tour de rôle»

12:05

En direct de 11:00 à 18:30
1161
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.