• Accueil
  • Portrait des 5 candidats au district des Montagnes
Élection partielle à Shawinigan

Portrait des 5 candidats au district des Montagnes

Portrait des 5 candidats au district des Montagnes
Cogeco Nouvelles

Cinq candidats veulent succéder à Michel Grenier au poste de conseiller municipal du district des Montagnes. 

L'ancien Maire de Saint Gérard Serge Aubry veut miser sur son expérience pour continuer les projets en cours. 

"Je connais bien les gens et les dossiers dans le district. Je sais se qui se passe un peu partout donc je suis capable d'intervenir et faire un bon travail. Si je suis élu le lendemain matin je suis fonctionnel parce que je connais tout le système, je sais comment ça marche. je suis capable d'agir rapidement et de faire une bonne transition avec les dossiers qui sont déjà commencés"

Marie-Claude Gaudet était déjà candidate au district des Montagnes lors des élections de novembre dernier. Elle souhaite ramener la confiance au conseil de ville. 

"J'ai entendu beaucoup de la part des citoyens que quand on pose des questions soit on nous répond à côté soit on nous répond pas. Je veux vraiment que les informations publiques qui viennent de l'hôtel de ville soit rendues publiques."

Caroline Lamarre a fermé sa garderie pour se lancer en politique. Elle veut donner son 100% pour aider les gens. 

"Je vais donner ce que je peux faire, ce que je peux changer, ce dont je suis capable. Comme je le disais à beaucoup de citoyens, la lune ne m'appartient pas, je peux pas la donner, mais par contre je vais tout faire pour l'atteindre dans le sens où je vais tout faire pour que les citoyens soient entendus."

Avec 30 années d'expérience dans le domaine de la gestion de la construction d’infrastructures municipales, Christian Hould veut rétablir le dialogue avec le conseil. 

"C'est le temps pour moi de me lever tôt et de faire des choses pour la ville. On est un peu dans le pétrin avec différents projets qui ont été initiés par la ville. Le monde a le sentiment qu'ils n'ont pas vraiment accès ni de pouvoir auprès du conseil."

Fort de ses 25 années d'expérience dans le domaine de la gestion des eaux, Sylvain Giguère est capable d'expliquer à la population la situation rencontrée par l'usine de filtration. 

"C'est pas juste la qualité de l'eau mais c'est aussi les infrastructures municipales, tout ce qui est sous-terrain et qu'on ne voit pas. Je suis habilité à répondre aux citoyens dans un langage vulgarisé pour qu'ils comprennent ce qui se passe. Pour moi c'est un plaisir de l'expliquer et c'est pas un fardeau"

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En ondes jusqu’à 04:30
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.