• Accueil
  • «Pendant 10 ans, j’ai demandé à Dieu de me guérir»
Ottawa veut interdire les thérapies de conversion

«Pendant 10 ans, j’ai demandé à Dieu de me guérir»

«Pendant 10 ans, j’ai demandé à Dieu de me guérir»
Getty Images/Moment/ Tuomas A. Lehtinen

En entrevue avec Bernard Drainville, Jonathan Di Carlo a témoigné de l’enfer qu’il a subi dès l’âge de 12 ans, alors que sa communauté religieuse lui a fait croire qu’il était l’œuvre du diable parce qu’il avait une attirance envers d’autres hommes. 

Si le projet de loi du gouvernement Trudeau est adopté, il rendra illégales les thérapies de conversion, dont l’objectif est de changer l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’une personne.

Un témoignage émouvant

Jonathan Di Carlo avait 12 ans quand il a confié pour la première fois à son pasteur qu’il avait une attirance envers d’autres hommes. 

Pendant 10 ans, sa communauté chrétienne protestante lui a fait subir des thérapies de conversion. 

«C’était une pratique continue qui a été faite dans un contexte d’église par des sessions avec un pasteur. Il m’a dit que mes pensées venaient du diable, que ce n’était pas naturel et qu’il y avait quelque chose de pas correct avec moi et que je devais demander à Dieu de le corriger»

«Après un service religieux, on faisait des prières pour les gens qui voulaient de la guérison. On me mettait les mains sur la tête. Ils criaient parce qu’ils pensaient qu’ils parlaient au diable. Ils me mettaient de l’huile sur la tête. Ils criaient : ‘’ sors de lui’’ et me poussaient. C’était très traumatisant de subir ça devant 500 personnes de l’église»

«Ç’a fait en sorte que je me détestais moi-même. Pendant dix ans, j’ai demandé à Dieu de me guérir, mais rien ne changeait dans ma situation. Ça m’a causé beaucoup d’anxiété, de dépression et des pensées suicidaires»

Maintenant âgé de 33 ans, il a réussi à s’en sortir à l’âge de 26 ans quand il est tombé en amour avec un homme qui lui a fait comprendre que l’homosexualité n’était pas un péché. 

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que La Mauricie se lève
En ondes jusqu’à 10:00 AM
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.