• Accueil
  • François Legault fait son mea culpa
Débats hargneux sur le racisme systémique

François Legault fait son mea culpa

François Legault fait son mea culpa
Photo Émilie Nadeau

François Legault a reconnu ne pas avoir envoyé le bon message concernant les autochtones la semaine dernière.  

Sur sa page Facebook lundi matin, le premier ministre du Québec a profité de la journée de commémoration pour les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées pour écrire qu’il est conscient que l'Assemblée nationale «n'a pas envoyé le message de compassion et de solidarité que la situation exige» des parlementaires. 

Il a indiqué prendre la responsabilité qui lui revient et estime que les Québécois doivent se rassembler pour lutter contre le racisme.

La semaine dernière, alors que le Québec soulignait le premier anniversaire du décès de Joyce Echaquan et que le Canada tenait la première journée nationale de la vérité et réconciliation, le premier ministre s’est engagé dans des débats hargneux sur le racisme systémique. 

De plus, il a justifié un manque de productivité pour justifier son refus de ne pas faire un jour férié pour la journée nationale de vérité et réconciliation, le 30 septembre dernier. 

Des réactions

«Il n'avait pas le choix, il a manqué de sensibilité. Encore cette semaine, toute la question du racisme systémique va occuper l'actualité. Il n'avait pas le choix d'essayer de calmer les gens en disant qu'ils ne sont pas des insensibles»

«Mais dans son message sur Facebook, ce ne sont pas des excuses. Ce sont des regrets sur la forme que cela a pris. Mais le fond du message reste le même: il ne remet pas en question sa position sur le racisme systémique. Il ne change pas d'idée là-dessus»

«(Sa réponse sur la productivité), c'était une gaffe. Mais c'était une gaffe de quelqu'un qui avait la tête complètement ailleurs. C'est ça que je vois quand je regarde à nouveau la vidéo où il répond à une journaliste. Ce n'était pas un affrontement. Mais une fois qu'il était dedans, comme il est orgueilleux, il n'a pas voulu reculer» 

«On parle d'erreurs de jugement»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que La Mauricie se lève
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.