• Accueil
  • Deuxième vague | «Faut oublier les gros partys de Noël avec 100 ou 200 personnes» - François Legault

Deuxième vague | «Faut oublier les gros partys de Noël avec 100 ou 200 personnes» - François Legault

Deuxième vague | «Faut oublier les gros partys de Noël avec 100 ou 200 personnes» - François LegaultPhoto Émilie Nadeau
Le gouvernement y va de ses mesures pour l'Halloween 2020.

33:43

Le gouvernement y va de ses mesures pour l'Halloween 2020.

Point de presse du gouvernement Legault.

Détails

Bien que les mesures sanitaires plus restrictives imposées en zone rouge depuis le début du mois d’octobre semblent être efficaces, le premier ministre du Québec, François Legault, a confirmé que certaines d’entre elles devront être prolongées à la fin du mois. 

À mi-chemin des 28 jours d’effort collectif demandé au Québécois par le gouvernement Legault, il semble que les résultats soient positifs.  

C'est ce qu'a affirmé le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse, jeudi.  

«Il y a quand même une bonne nouvelle. On n’est pas monté à 2000 nouveaux cas par jour. On reste à un plateau d’environ 1000 nouveaux cas par jour depuis une bonne semaine»

«Mais est-ce assez? Non, ce n’est pas assez. Faut réussi à diminuer le nombre de cas. On ne sait pas ce qui va se passer dans les deux prochaines semaines, mais je veux être bien honnête avec les Québécois. Il y a de bonnes chances qu’une partie des mesures mises en place pour 28 jours soit prolongée»

«Il y a une mesure que je n’aime vraiment pas et M. Arruda le sait et c’est le sport pour les jeunes. C’est une question d’équilibre entre la santé publique et la santé mentale de nos jeunes. Je ne veux pas mettre trop de pression sur le Dr Arruda»

Les festivités de Noël

M. Legault a aussi sous-entendu que la prolongation de ces mesures permettrait aux Québécois de célébrer Noël en famille. 

«Ça ne serait pas l’fun pour les Québécois si on ne pouvait à Noël voir nos familles ou nos amis. Quelle forme ça prendra, c’est trop tôt pour le dire. Mais est-ce qu’on sera capable d’être un groupe de six ou de dix, il est trop tôt pour le dire»

«Mais chose certaine, il faut oublier les gros partys de Noël avec 100 ou 200 personnes, des partys de bureau ou avec de grosses familles. On ne pourra pas envisager ça cette année»

Ce n’est pas un confinement

M. Legault a rappelé qu’au début de la pandémie, en mars dernier, le gouvernement avait dû confiner le Québec en fermant les écoles et les entreprises.

M. Legault a tenu à préciser que les mesures sanitaires plus restrictives imposées en zone rouge pour le mois d’octobre ne sont pas des mesures de confinement.  

«Oui, ce sont des mesures dures, mais ça n’a rien à voir avec la fermeture complète des écoles et des entreprises qu’on a vu au printemps»

En direct de 07:00 à 11:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.