• Accueil
  • La pétition de la discorde : les "cliques" à l'hôtel de ville, la faute à qui?

La pétition de la discorde : les "cliques" à l'hôtel de ville, la faute à qui?

La pétition de la discorde : les "cliques" à l'hôtel de ville, la faute à qui?Cogeco Nouvelles
14 Février | La conseillère municipale Mariannick Mercure parle de divers sujets, dont la pétition pour la fin des "cliques" à l'hôtel de ville

16:02

La pétition pour la création de partis politiques à la ville de Trois-Rivières continue de faire réagir au sein du conseil municipal.

Ce document lancé par Jean Beaulieu, vise la fin des "cliques" au sein du conseil.

La conseillère municipale Mariannick Mercure mentionne que sa collègue Valérie Renaud-Martin serait à l'origine de la création de ces clans, peu après l'élection du nouveau conseil.

Après notre élection, la conseillère Valérie Renaud-Martin nous a écrit pour dire "Hey on se fait un meeting", elle avait invité à peu près tout le monde sauf Ginette (Bellemare), Daniel (Cournoyer), Michel (Cormier) et Maryse (Bellemare). Elle nous avait invité à se rencontrer et à faire une stratégie comment on allait changer les choses. Moi je me souviens, et je l'ai par écrit, j'avais insisté que tout le monde devrait être invité, ce à quoi Valérie a répondu, non, c'est pas une bonne idée.

Mme. Renaud-Martin ne comprend pas la sortie de sa collègue, et trouve dommage qu'elle ait tenu de tels propos.

Ça me surprend que Mme. Mercure insinue que je voulais pas que les autres soient là. Oui on avait discuté de la possibilité de se rencontrer entre nouveau, parce qu'on avait eu comme information qu'il y aurait pas de formations pour les nouveaux conseillers. Je trouve ça gratuit, c'est dommage parce que ça va nuire au bon fonctionnement du conseil qui je pensais s'en allait dans la bonne direction. Donc qu'elle sorte ça aujourd'hui je trouve ça dommage.

En direct de 18:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.