• Accueil
  • Des «frais COVID» chez le dentiste? | «À quoi sert l'Ordre professionnel s'il ne peut pas mettre au moins quelques balises? -Paul Arcand

Des «frais COVID» chez le dentiste? | «À quoi sert l'Ordre professionnel s'il ne peut pas mettre au moins quelques balises? -Paul Arcand

Des «frais COVID» chez le dentiste? | «À quoi sert l'Ordre professionnel s'il ne peut pas mettre au moins quelques balises? -Paul ArcandPC

Plusieurs changements seront apportés quand les gens retourneront chez le dentiste à compter du 1er juin.

Les cliniques vont tenter de faire en sorte que les patients ne se croisent pas et ils devront aussi porter un masque avant et après leur traitement.

Comme il y aura moins de patients par jour, on craint que les tarifs explosent, qu'il y ait des «frais COVID».

Jeudi matin, Paul Arcand en a parlé avec le président de l'Ordre des dentistes du Québec, le docteur Guy Lafrance, qui marchait sur des oeufs pour parler du volet financier, chasse gardée de l'Association des chirurgiens-dentistes du Québec.

Les Québécois pourront dès le 1er juin prochain retourner chez le dentiste, où des normes plus strictes d’hygiènes devront être respectées : Dr Guy Lafrance, président de l’Ordre des dentistes du Québec

7:10

«Dans la mesure du raisonnable, ça pourrait être justifié, mais il faudra voir avec eux ça va être de quel ordre de grandeur (...) Si les frais sont excessifs, ce ne sera pas acceptable (...) On peut penser qu'il y a un prix pour les fournitures, mais il y a une limite aussi à ça, aux frais qu'on peut charger.» 

Le Hockey des Canadiens
En direct de 18:30 à 22:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.