• Accueil
  • Attentats en Nouvelle-Zélande: le principal suspect a comparu

Attentats en Nouvelle-Zélande: le principal suspect a comparu

Attentats en Nouvelle-Zélande: le principal suspect a comparu Photo: archives AP
Des gens prient pour les victimes des fusillades à Christchurch.

Le principal suspect dans les attentats perpétrés vendredi dans deux mosquées de Christchurch a comparu, samedi matin en Nouvelle-Zélande.

Brenton Harrison Tarrant, qui selon la police serait responsable d'au moins une des fusillades, n'a montré aucune émotion lorsque le juge a lu son accusation de meurtre.

«Cette comparution express était sous haute sécurité. Il n'y avait aucun membre du public admis dans la salle. [...] On l'a d'abord accusé d'un meurtre, mais l'enquête policière n'est pas terminée. Il reviendra en cour le 5 avril. l'accusé avait l'air de sourire...» 

Le juge a ajouté qu'il serait «raisonnable d'assumer» que d'autres accusations similaires seront déposées.

Les fusillades ont fait au moins 49 morts, vendredi. En plus de ces victimes, 48 blessés ont été transportés à l'hôpital.

Douze personnes étaient toujours dans un état critique, samedi, dont une fillette de 4 ans qui a dû être transférée dans un établissement d'Auckland. 

À Québec

À Québec, les fusillades en Nouvelle-Zélande ont ravivé de douloureux souvenirs aux fidèles du Centre culturel islamique de Québec, où une tuerie similaire a fait 6 morts et plusieurs blessés il y a deux ans.

Des médias néo-zélandais ont rapporté qu'un des suspects aurait écrit le nom du tireur Alexandre Bissonnette sur le chargeur d'une arme à feu.

L'un des survivants de la tragédie de Québec, Aymen Derbali, s'est dit très bouleversé par ces événements. L'homme aujourd'hui en chaise roulante a dit trouver très difficile que le carnage survenu en Nouvelle-Zélande ait été notamment inspiré par la tuerie à la mosquée de Québec.

En direct de 03:00 à 04:30
3039
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.