• Accueil
  • Les choses à ne pas faire selon André Durocher
Contester une contravention

Les choses à ne pas faire selon André Durocher

Les choses à ne pas faire selon André Durocher
Photo: Cogeco Nouvelles

Les gens qui souhaitent contester un constat d’infraction sont souvent démunis lorsque vient le moment d’entreprendre une telle action, alors que le déni est bien souvent la première réaction de l’automobiliste, on cherche souvent à remettre la faute partout sauf sur soi-même.

En entrevue avec Paul Houde, le spécialiste des communications, André Durocher, est revenu sur des anecdotes concernant les tentatives de contestation.

Il souligne que plusieurs tentent de faire du troc en faisant une plainte en déontologie, qu’ils tentent ensuite de négocier si on retire leur constat d’infraction... on se doute du très faible taux de réussite.

Il raconte aussi plusieurs anecdotes concernant les conflits de voisins générant des interventions policières.

«Je me souviens de quelqu’un qui faisait des plaintes pour bruit excessif quand il habitait au deuxième étage sur Crescent au-dessus d’un bar… pas le meilleur endroit pour de la tranquillité…»

Certaines personnes pètent littéralement les plombs en pensant que ça raisonnera le policier, mais pour André Durocher c’est plutôt l’inverse qui se produisait.

«Plus tu cris, plus j’écris…»

Bien que le policier est l’entière discrétion de donner ou non une contravention, la morale de l’histoire, pour la sécurité de tous; lorsqu’on se fait arrêter, on prépare nos papiers et on reste calme.

Classiques 80-90
En direct de 11:00 à 18:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.