• Accueil
  • «Quand l'intervention policière a commencé, l'anxiété était à son maximum»
Enlèvement de Jake Côté

«Quand l'intervention policière a commencé, l'anxiété était à son maximum»

«Quand l'intervention policière a commencé, l'anxiété était à son maximum»
Jake Côté, 3 ans, et David Côté, 36 ans
Photos fournies par la Sûreté du Québec
0:00
8:14
0:00
6:48

La Sûreté du Québec a maitrisé le suspect dans l'histoire du petit Jake Côté, âgé de trois, qui avait été enlevé mardi. L’enfant est sain et sauf.

David Côté, que les policiers ont traqué pendant des jours dans le Bas-Saint-Laurent, a été arrêté dans une maison de Sainte-Paule après une longue nuit de négociations, dimanche. 

Sainte-Paule est un petit village d'environ 200 habitants.

Le suspect de 36 ans aurait tiré quelques coups de feu samedi après-midi, lors de l'arrivée des forces policières.

«Le temps a fait son oeuvre. Quand tout a commencé durant l'intervention, l'anxiété était à son maximum de la part de l'individu. Les négociateurs de la SQ sont habitués à ce genre de situation, mais pas lui. Ils devaient lui faire comprendre que des membres du groupe tactique d'intervention étaient présents. Ils lui ont aussi expliqué aussi qu'un solution était nécessaire.»

«J'ai vu des gens mobilisés qui avaient à coeur de retrouver l'enfant. À 16h, samedi, les policiers l'ont localisé dans la résidence du suspect. J'ai l'impression qu'il a passé plusieurs jours dans le bois et qu'il est retourné à sa maison.»

Aucun blessé n'a été ajouté au bilan.

D'ailleurs, la Sûreté du Québec a confirmé, par le biais de sa page Twitter, que l'enfant a été confié au soin de sa mère.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Quart de nuit
En ondes jusqu’à 03:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.