• Accueil
  • «Certes, on doit s’attaquer aux criminels, mais aussi aux trop nombreuses armes à feu»
Équipe intégrée pour la lutte contre les armes

«Certes, on doit s’attaquer aux criminels, mais aussi aux trop nombreuses armes à feu»

«Certes, on doit s’attaquer aux criminels, mais aussi aux trop nombreuses armes à feu»
Le directeur du SPVM, Sylvain Caron
Photo: Archives La Presse canadienne

La mise sur pied d'une équipe intégrée avec la Sûreté du Québec pour contrer les crimes commis par armes à feu permettra au Service de police de la Ville de Montréal de réaffecter certains de ses effectifs.

Des policiers pourront enquêter à temps plein sur des dossiers de violences par armes à feu dans le sud-ouest et le nord-est de l'île de Montréal.

Le directeur du SPVM, Sylvain Caron, indique en entrevue avec Louis Lacroix, jeudi, qu'il s'agit d'enquêtes qui nécessitent temps et expertise. Il précise que «les criminels doivent être déstabilisés grâce à la saisie de leurs armes à feu».

«On augmente la pression sur les groupes criminels grâce à des interventions de toutes natures pour les déstabiliser, notamment en saisissant des armes. […] Il ne faut pas oublier qu’une arme à feu, c’est un outil utilisé par des groupes criminalisés. On s’attaque alors à eux, que ce soit dans les milieux des stupéfiants, de la fraude et de l’exploitation sexuelle. Toutes les semaines, on saisit des armes à feu. Certes, on doit s’attaquer aux malfaiteurs, mais aussi adresser la grande quantité d’armes en circulation.»

Au lendemain de la fusillade qui a fait trois morts et deux blessés à Rivière-des-Prairies et à la suite des nombreux autres événements violents impliquant des armes à feu au cours des derniers mois à Montréal, le gouvernement du Québec et la mairesse Valérie Plante ont tenu un point de presse, mercredi.

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a annoncé qu’une unité permanente de policiers pour lutter contre le trafic des armes à feu sera créée.

0:00
15:24
Que La Mauricie se lève
En direct de 05:30 à 10:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.