• Accueil
  • Automobile
  • Subvention pour le GP3R | "C'est comme si ils (les autres conseillers) portaient des œillères, et qu'ils voyaient pas toutes les retombées négatives" - Mariannick Mercure, conseillère municipale

Subvention pour le GP3R | "C'est comme si ils (les autres conseillers) portaient des œillères, et qu'ils voyaient pas toutes les retombées négatives" - Mariannick Mercure, conseillère municipale

Subvention pour le GP3R | "C'est comme si ils (les autres conseillers) portaient des œillères, et qu'ils voyaient pas toutes les retombées négatives" - Mariannick Mercure, conseillère municipale
"Si tu veux t'acheter un gros Pick-Up, t'as le droit, ça va te coûter cher à l'achat et en essence, sauf que le gouvernement te fera pas un chèque pour ça" - Mariannick Mercure

9:39

La majorité des conseillers municipaux de Trois-Rivières portent des oeillères concernant l'octroi de subvention au GP3R.

C'est du moins l'opinion de la conseillère Mariannick Mercure.

Elle pense que ses collègues ne voient pas toutes les retombées négatives d'un événement du genre.

Elle cite notamment l'impact environnemental, mais aussi la pollution par le bruit.

Mme. Mercure considère que le compte de taxes de la population Trifulvienne ne devrait pas écoper pour la tenue du GP3R.

Ce que je souhaite, c'est que les festivaliers d'événement comme ceux-là, paient le prix réel de leurs billets, pas qu'on annule les événements ou qu'on les empêche, mais qu'ils paient eux-même leurs billets

Le Québec maintenant
En direct de 15:00 à 18:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.