• Accueil
  • Ambulances: "Ce qui s'est passé à Lévis peut se produire chez nous aussi"

Ambulances: "Ce qui s'est passé à Lévis peut se produire chez nous aussi"

Ambulances: "Ce qui s'est passé à Lévis peut se produire chez nous aussi"Photo: Archives Cogeco nouvelles

La mort d'un jeune homme après que les ambulanciers soient arrivés 21 minutes suivant l'appel logé au 911 mène une coroner à recommander que soient revus les effectifs d'intervention d'urgence sur le territoire de la ville de Lévis. Hugo St-Onge, 24 ans, est mort à son domicile le 27 décembre 2017. 

La coroner Julie Langlois a déposé son rapport hier. 

Dans la région, il y a des leçons à retenir de ce qui s'est passé à Lévis, selon le président du syndicat des ambulanciers paramédicaux du Coeur-du-Québec, Michel Beaumier. 

Monsieur Beaumier affirme qu'on manque de paramédics en Mauricie. 

"À St-Paulin et St-Alexis-des-Monts, il y a une ambulance de soir pour un territoire de 1220 km carrés"

En direct de 15:00 à 18:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.