12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Pas de micro-ondes pour des élèves de l'école primaire de Louiseville

Pas de micro-ondes pour des élèves de l'école primaire de Louiseville

Pas de micro-ondes pour des élèves de l'école primaire de LouisevilleCogeco Nouvelles

Une mère de Louiseville dénonce la pratique mise en place dans une école primaire de Louiseville, concernant l'utilisation des fours micro-ondes sur l'heure du dîner. Cynthia Légaré s'est fait dire que les repas de sa fille ne seraient pas chauffés, parce qu'elle ne fréquente pas le service de garde.

Les fours micro-ondes sont dans le local des enfants qui fréquentent le service de garde. Il en coûte 820 dollars par année par enfant aux parents pour ce service. Ceux qui ne paient que pour la surveillance déboursent un peu plus de 300 dollars.

Cynthia Légaré a acheté un four micro-ondes, mais l'école ne l'a pas accepté.

Selon madame Légaré, c'est carrément de la discrimination.

Elle affirme qu'elle n'est pas la seule à déplorer la situation.

À TVA Nouvelles, la directrice de l'école, Isabelle Nicol, s'est défendue de faire de la discrimination, mentionnant que l'ajout de micro-ondes entraînerait obligatoirement l'ajout de surveillants.

En direct de 11:00 à 14:00
1903
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.