12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Agression sur Facebook: retour en cour des deux hommes impliqués

Agression sur Facebook: retour en cour des deux hommes impliqués

Agression sur Facebook: retour en cour des deux hommes impliquésSaisie: Facebook
Reda Benabed s'était filmé sur Facebook avant son arrestation par les policiers

Les deux hommes qui auraient été impliqués dans une agression armée commise pendant une diffusion sur Facebook revenaient en Cour, hier. D'un côté, celui qui est considéré comme l'agresseur, Reda Benabed, a été jugé apte à subir un procès.

Benabed est accusé de voies de fait armées, voies de fait causant des lésions corporelles et bris de probation.

Son avocat, maître Louis R. Lupien, a demandé à sauter l'étape de l'enquête sur remise en liberté pour aller directement à l'enquête préliminaire. La date devrait être fixée lundi.

Quant à la présumée victime, Émilien Turcotte, il a pris le chemin de la prison. L'homme de 22 ans a plaidé coupable à une accusation de s'être trouvé sur les terrains de l'entreprise A. Trahan de Yamachiche sans y avoir le droit. Il a écopé de 60 jours de prison à purger les fins de semaine.

 

En direct de 11:00 à 18:30
553
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.