• Accueil
  • Automobile
  • Lordstown n’a pas assez d’argent pour construire sa camionnette Endurance

Lordstown n’a pas assez d’argent pour construire sa camionnette Endurance

Lordstown n’a pas assez d’argent pour construire sa camionnette EnduranceAuto123.com
Lordstown Endurance

La firme naissante Lordstown Motors nous promet une camionnette électrique depuis un certain temps déjà. Elle avait même prévu lancer la production de cette dernière avant la fin de la présente année.

L’entreprise fait partie de celle qui promet l’arrivée d’une camionnette électrique sur le marché. Nous vous avions d’ailleurs présenté une liste de ces dernières en janvier dernier.

Ça ne tourne cependant pas rond pour Lordstown qui est basée en Ohio dans la ville du même nom. La boîte n’a simplement pas assez d’argent pour amorcer la production de son modèle Endurance comme elle avait promis de le faire avant la fin de l’année.

Cette révélation a été faite mardi dans le cadre d’un dossier réglementaire et a été rapportée pour la première fois par le Wall Street Journal. L’incapacité de Lordstown à lancer la production de son premier produit soulève de sérieuses questions quant à la viabilité de l’entreprise et à la durée de ses activités.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Lordstown Endurance

La camionnette Endurance s’annonçait prometteuse avec une puissance estimée de 600 chevaux et une autonomie d’environ 400 kilomètres. Les clients des parcs étaient censés être les premiers à obtenir leurs modèles et Lordstown avait déclaré que le grand public pouvait s’attendre à recevoir les leurs d’ici la fin de l’année. Cependant, dès ce printemps, on savait que ça n’allait pas bien, car la production n’avait jamais commencé. La camionnette Endurance a été dévoilée l’été dernier en présence du vice-président de l’époque, Mike Pence.

Ce n’est pas la première fois que nous entendons parler de problèmes au sein de cette entreprise naissante. En mars, elle a fait l’objet d’un rapport de la société Hindenburg Research (recherche sur investissements) qui a déclaré que la firme avait trompé les investisseurs et avait peut-être menti sur les précommandes de son camion (Lordstown affirme avoir 100 000 unités de commandées pour les parcs). En mars, Lordstown a confirmé qu’elle faisait l’objet d’une enquête de la Securities and Exchange Commission.

Ça ne regarde pas bien, disons. Et avec Ford qui a présenté son F-150 Lightning récemment, et Rivian qui va voir son R1T faire ses débuts avant la fin de l’été, l’étau commence à se resserrer sur Lordstown Motors.

Musique
En direct de 18:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.