• Accueil
  • Automobile
  • Volvo brevette une technologie qui fait passer le volant de gauche à droite

Volvo brevette une technologie qui fait passer le volant de gauche à droite

Volvo brevette une technologie qui fait passer le volant de gauche à droiteAuto123.com
Brevet de Volvo pour un volant coulissant

Volvo a récemment obtenu un brevet pour une technologie plutôt fascinante, soit celle d’un volant qui peut passer de la gauche à la droite d’un véhicule. La firme suédoise s’est appuyée sur la technologie de guidage sans câble (by-wire) pour développer un système qui permet au volant, au groupe d’instruments et à une foule de commutateurs de glisser d’un côté à l’autre de l’habitacle.

Cette invention bouleverse l’idée même du siège du conducteur.

Publié en septembre 2020, le brevet décrit un « véhicule ayant plusieurs positions de conduite » grâce à un volant monté sur un rail qui s’étend sur toute la largeur de la cabine. Cela signifie que le conducteur peut s’asseoir sur le côté gauche de la voiture, comme dans la plupart des pays, ou sur le côté droit, comme en Australie, en Angleterre et au Japon, notamment. Bizarrement, quelqu’un peut même choisir de s’asseoir au centre.

Volvo a ajouté que le fait de faire glisser le volant pourrait aussi permettre aux utilisateurs de profiter de plus d’espace lorsqu’ils voyagent dans une voiture dotée de fonctions de conduite semi-autonome. Par exemple, si vous êtes coincé dans la circulation, vous pourriez dégager le volant et lire un livre pendant que la navigation se fait seule.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Brevet de Volvo pour un volant coulissant, fig. 1 Brevet de Volvo pour un volant coulissant, fig. 2

La technologie de guidage par câble n’est pas nouvelle. La firme Infiniti, la division de luxe de Nissan, l’utilise depuis plusieurs années avec sa berline Q50. On parle du système « steer-by-wire » pour décrire la direction.

Pour que cette technologie fonctionne, il faudrait remplacer toutes les commandes du véhicule par des composants à commande électrique. De son côté, la technologie « brake-by-wire » se répand lentement dans l’industrie automobile. L’accélération électronique est tellement courante que c’en est devenu banal. Le tableau de bord numérique et les différents pédaliers pourraient simplement glisser avec le volant.

Quant aux pédales, Volvo a expliqué qu’elles pourraient être remplacées par des coussinets sensibles à la pression, des capteurs à actionnement hydraulique ou pneumatique, ou autre chose encore. Dans tous les cas, elles seraient installées dans les deux puits de pieds avant, et le système activerait automatiquement celles situées du côté où se trouve le volant.

Tout cela semble de la science-fiction, mais pourrait bien voir le jour plus rapidement que l’on pense. Ce jour-là, il faudra peut-être cesser de parler d’automobiles, mais bien d’ordinateurs roulants. Déjà, la technologie est plus présente que jamais à bord de nos véhicules.

En terminant, l’idée de concevoir une voiture pouvant être conduite de la gauche et de la droite intéresse depuis longtemps les constructeurs, notamment pour les modèles qu’ils proposent sur des marchés où la conduite s’effectue à droite. À l’époque, Mini avait judicieusement placé son cadran principal au centre pour réduire les coûts de production. BMW a repris la formule avec la version moderne du modèle.

Brevet de Volvo pour un volant coulissant, fig. 11

En direct de 10:00 à 12:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.