• Accueil
  • Automobile
  • GM annonce une entente de 2 milliards avec la firme électrique Nikola

GM annonce une entente de 2 milliards avec la firme électrique Nikola

GM annonce une entente de 2 milliards avec la firme électrique NikolaAuto123.com
Prototype Nikola Badger

Une deuxième semaine en septembre, un deuxième partenariat d’importance pour General Motors (GM). Après l’annonce d’une collaboration avec Honda, voilà que le géant américain se tourne vers l’entreprise électrique Nikola. Cette fois, la participation prend la forme d’un investissement de 2 milliards de dollars, ce qui se traduit par une participation de 11 %.

L’objectif premier derrière cette association est que GM concevra et construira la camionnette électrique de la firme Nikola, la Badger. Cette dernière pourra être alimentée par piles à hydrogène ou par des batteries. Sa production est prévue d’ici la fin de 2022.

« En nous associant, nous avons accès à leurs composantes validées pour tous nos programmes, à la technologie de batterie Ultium de General Motors et à un programme de piles à combustible de plusieurs milliards de dollars et prêt à être produit », a déclaré le fondateur et président exécutif de Nikola, Trevor Milton, via un communiqué.

« Nikola hérite de décennies de connaissances en matière de fournisseurs et de fabrication, d’un système de propulsion validée, testé et prêt pour la production en matière de véhicules électriques, ainsi que d’une ingénierie de classe mondiale et la confiance des investisseurs. Plus important encore, General Motors a tout intérêt à voir Nikola réussir ».

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Prototype Nikola Badger, profil

GM contribuera également à la réduction des coûts des autres véhicules de Nikola, notamment des camions poids lourds, et la firme utilisera également le système de batterie Ultium de GM, ainsi que la technologie de carburant hydrogène Hydrotec.

En échange, GM obtiendra des actions standards nouvellement émises de Nikola, le tout pour une valeur de deux milliards de dollars.

Nikola sera responsable des ventes et du marketing de la camionnette Badger qui conservera le nom Nikola Badger. GM fournira également des batteries pour d’autres véhicules Nikola, y compris les poids lourds précités.

GM espère tirer plus de quatre milliards de bénéfices avec cet accord, incluant la fabrication du pick-up Badger, des contrats de fourniture de batteries et de piles à combustible et des crédits pour les véhicules électriques.

De son côté, Nikola anticipe économiser plus de quatre milliards de dollars sur 10 ans en coûts de batteries et de groupes motopropulseurs.

Prototype Nikola Badger, intérieur

« Nous renforçons notre présence à l’intérieur de multiples segments de véhicules électriques à fort volume tout en augmentant notre volume pour réduire les coûts des batteries et des piles à combustible et augmenter du coup la rentabilité », a déclaré Mary Barra, la cheffe de la direction de GM, via un communiqué.

L’action de Nikola a fait un bond de plus de 32 % à 46,95 $ avant l’ouverture des marchés mardi. Les actions de GM ont augmenté de près de 6 % pour passer à 31,79 $.

Nikola Corp., fondée en 2015, est devenue une société publique en juin après une fusion avec VectorIQ Acquisition Corp, une firme d’acquisition à but spécifique cotée en bourse. À ses débuts en bourse, elle a ajouté l’ancien vice-président de GM, Stephen Girsky, le chef de la direction de VectoIQ, à son conseil d’administration.

Le 23 juillet, Nikola a inauguré la première phase d’une usine américaine à Coolidge, en Arizona, dont l’achèvement est prévu pour le quatrième trimestre de l’année prochaine.

Prototype Nikola Badger, trois quarts avant Prototype Nikola Badger, trois quarts arrière
En direct de 05:30 à 10:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.