Aller au contenu
Enquête publique sur le décès de Maureen Breau

"On aurait probablement pu éviter cette situation"

"On aurait probablement pu éviter cette situation"
la coroner Géhane Kamel / 106.9 Mauricie
0:00
15:21

Les témoignages des personnes qui ont été impliquées dans le suivi médical d'Isaac Brouillard Lessard se sont poursuivis ce matin. 

Le docteur Frédéric Millaud était l'un des psychiatres qui a assuré sa prise en charge lors de son passage à l'institut Philippe Pinel entre mai 2018, après qu'il ait agressé la Docteure Marie-Frédérique Allard à l'hôpital de Shawinigan, et novembre 2019, avant son transfert à l'hôpital de Saint-Jérôme pour sa prise en charge vers un hébergement spécialisé. 

Lors de son séjour, Isaac Brouillard Lessard passe l'évaluation du risque de la violence HCR-20. qui permet de baliser son état et d'établir un plan de traitement. C'est la seule fois dans tout son parcours médical où il subira cette évaluation. 

Le Docteur Millaud a raconté avoir été témoin d'une amélioration de l'état de santé de son patient au fil de son séjour à l'institut. Il s'est peu à peu conformé à la prise de médicament et son bon comportement a poussé l'équipe médicale à lui autoriser des sorties d'abord supervisées puis seul.

Les parents d'Isaac voient aussi une amélioration, tous ces éléments font qu'il obtient son congé de l'institut Philippe Pinel. Il est transféré à l'hôpital de Saint-Jérôme en attendant d'être placé dans un hébergement spécialisé. Son dossier médical va le suivre avec le changement d'établissement mais il n'y aura pas d’échange direct entre l'équipe de l'institut Pinel et celle qui va le prendre en charge à Saint-Jérôme. 

La coroner Géhane Kamel a une nouvelle fois insisté sur le fait que les morts de Maureen Breau et Isaac Brouillard Lessard auraient pu être évitées si les suivis du patients avaient été faits différemment. 

"On aurait probablement pu éviter cette situation "

Ensuite, la directrice adjointe service santé mentale de proximité au CIUSSS Mauricie Centre-du-Québec Julie Poirier est venue présenter les différents services d'accompagnement en santé mentale qui sont proposés dans la région.

Services auxquels Isaac Brouillard Lessard a lui-même bénéficié avant que l'équipe de suivi intensif dans le milieu (SIM) décide de mettre fin à son suivi au début de l'année 2023 en raison de son manque de collaboration.

La coroner s'est à nouveau questionnée sur le suivi qui était donné aux patients qui représentent un risque une fois que ce service délivré par le CIUSSS se retirait et sur le recours qu'il restait pour que les personnes qui refusent d'être encadrées ne se retrouvent pas seules dans la nature. 

0:00
7:46
Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Catherine Gaudreault

Démission du maire d'Hérouxville : TES Canada en cause ?
Un brunch bénéfice pour récolter des fonds pour Moisson Mauricie
Faute de moyen, SOS Violence conjugale a dû refuser 50% des demandes d'aide
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00