Aller au contenu
Enquête publique sur la mort de Maureen Breau

"C'est un sentiment d'échec du système"

"C'est un sentiment d'échec du système"
Les parents de la sergente Maureen Breau / 106.9 Mauricie
0:00
14:31

L'enquête publique sur la mort de la sergente Maureen Breau tuée lors d'une opération policière le 27 mars dernier à Louiseville s'est ouverte ce matin au palais de justice de Trois-Rivières. 

En tout plus d'une soixantaine de de témoins seront interrogés durant cette audience qui durera 4 semaines. 

Parmi eux, le président de l'association des policières et policiers provinciaux du Québec Jacques Painchaud était présent pour l'ouverture des porcédures tout comme les parents de la sergente Maureen Breau. 

"Ils sont très courageux, mais c'est une situation inconcevable. C'est un sentiment d'échec du système. C'est la raison pour laquelle tout le monde se sent interpellé par le dossier" 

0:00
12:40

Le premier témoignage portait sur le rapport complet du Bureau des Enquêtes indépendantes qui retraçait aussi bien les antécédents de l'assaillant Isaac Brouillard Lessard que le déroulement du drame. 

On a notamment appris qu'il a avait été visé par cinq verdicts de non-responsabilité pour des agressions et menaces sur des membres de sa famille ou de son équipe médicale. 

Il souffrait d'un trouble schizophrène ainsi qu'une dépendance aux méthamphétamines et au cannabis, il était suivi par un psychiatre mais vivait seul. 

Plusieurs armes létales, un katana, une hachette et un poignard ont aussi été retrouvés à son domicile après le drame. 

Le soir du 27 mars 2023 quatre policiers du poste de la Sûreté du Québec de Louiseville sont venus à son domicile pour l'arrêter. Il a poignardé au crâne un premier policier avec un couteau de cuisine avant d'attaquer la sergent Maureen Breau qui tentait de l'interpeler. Il a poignardé cette dernière au cou puis au torse. 

En réponse les deux policiers non-blessés ont ouvert le feu à 19 reprises sur Isaac Brouillard Lessard avant qu'il tombe. 

Une collègue de la sergente Breau l'a escorté en bas dans la rue, en dehors de l'appartement, avant qu'elle s'effondre. 

Le rapport d'autopsie montre que la policière est décédée en raison d'un traumatisme par une arme tranchante sur l'artère carotide. L'assaillant a lui été touché par 11 des balles des policiers. C'est un impact qui a touché une artère brachiale qui lui a été fatal.

Les témoignages se poursuivront demain avec les récit de plusieurs psychiatres qui ont suivi Isaac Brouillard Lessard.

0:00
10:49
Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Alexis Samson

Est-ce que les trifluviens devront payer pour la consommation d'eau?
Le buffet économique de Miguel : District55, panier bleu et journée bénévole
La parodies musicales de la semaine : Panier bleu... et les dindes!
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à