Aller au contenu
Santé

Une mesure qui suscite la grogne chez les infirmières

Une mesure qui suscite la grogne chez les infirmières
Le CHAUR à Trois-Rivières / Photo: Cogeco nouvelles

Les infirmières du CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec devront travailler minimalement une fin de semaine sur 3 à compter du 26 février, une mesure annoncée hier par la direction de l'établissement qui fait déjà grincer des dents parmi le personnel. 

La mesure sera en place au moins jusqu'à l'automne. 

Dans un mémo transmis aux membres du syndicat et dont le 106,9 Mauricie a obtenu copie, la présidente intérimaire de la section régionale de la Fédération interprofessionnelle de la santé, Patricia Mailhot, mentionne que la mesure n'a jamais été approuvée par le syndicat. 

Elle ajoute que ce n'est pas en empirant les conditions de travail des infirmières que le réseau de la santé remontera la pente. 

Selon madame Mailhot, ça ne fera simplement que répartir la misère. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En direct
En ondes jusqu’à 22:00