Aller au contenu
Le «petit guide de survie» du réveillon

«À la limite, faites une fournée de biscuits et arrêtez-vous à la SAQ»

«À la limite, faites une fournée de biscuits et arrêtez-vous à la SAQ»
/ Photo: Tempura / E+ / Getty Images
0:00
8:14

À l'approche du réveillon, Frédéric Labelle vient à la rescousse des personnes qui ont la tendance d'être un peu plus gaffeuses lors des réunions en famille. Dans cette optique, le chroniqueur réseaux sociaux dévoile aux auditeurs son petit «guide de survie», qui évitera aux plus maladroits de se mettre les pieds dans les plats avec une bourde ou en amorçant une discussion polarisante autour de la dinde de Noël.  

Le chroniqueur entame son «petit guide» par une mise en garde : «Les gars, si votre blonde vous dit : on ne se fait pas de cadeaux, faites le contraire! C'est un terrain glissant! Offrez-lui au moins un petit quelque chose.»  

Il précise qu'il s'agit-là de faire plaisir à cette personne précisément et non aux deux partenaires du couple. À la suite de cet avertissement, Frédéric Labelle rassure tous les retardataires en les informant qu'il est encore possible d'aller faire un achat de dernière minute avant la fermeture des magasins à 17h.  

Les comportements adéquats  

Le premier conseil de sa liste d'astuces, basée sur les conseils de Julie Blais Comeau, la spécialiste de l'étiquette, est de ne jamais arriver chez son hôte les mains vides. «À la limite, faites une fournée de biscuits et arrêtez-vous à la SAQ acheter une bonne bouteille. Il n'y a aucune excuse pour arriver les mains vides.»  

Il y a également plusieurs «irritants qui peuvent briser l'ambiance lors d'un rassemblement familial. Il est d'abord important de savoir mettre de côté son téléphone cellulaire. Pour ceux et celles qui souhaitent faire des photos en souvenirs, le chroniqueur suggère d'en prendre une en groupe avec tous les invités au début de la soirée.  

Les discussions animées  

Au même titre, il suffit d'un simple commentaire sur un sujet polarisant pour faire déraper le repas de Noël. 

«Il y a toujours un beau-frère, une cousine, bref, une personne avec qui les discussions sont toujours plus tendues. Donc on devrait cibler cette personne dès le début de la soirée et entreprendre une petite jasette, pour que l'on puisse se tenir au-dessus des désaccords», propose le chroniqueur.

Frédéric Labelle suggère aussi d'éviter les sujets favorables aux débats comme la politique, la religion ou encore les enjeux identitaires.  

Écoutez l'ensemble des astuces du chroniqueur...

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Frédéric Labelle

«C'est la façon 2.0 de quêter de l'argent» -Frédéric Labelle
Frédéric Labelle a pu rencontrer la fille de Madonna!
Abandonne-t-on trop facilement nos animaux?
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En coulisses
En direct
En ondes jusqu’à 20:00