Aller au contenu
Crise dans les urgences

Une cellule qui déçoit dans la région

Une cellule qui déçoit dans la région
/ Cogeco Nouvelles

Les mesures annoncées par le ministre de la santé Christian Dubé, pour désengorger les urgences, sont incomplètes selon le Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du centre-du-Québec.

Le syndicat dénonce le fait que ce qui a été annoncée hier touche uniquement la grande région de Montréal, alors que le problème du taux d'occupation des urgences est présent ailleurs dans la province.

À titre d'exemple, le nombre de civières occupées dans la région dépasse quasi quotidiennement la barre des 100%, dans les 4 principaux hôpitaux de la région.

La vice-présidente du syndicat, Chantal Boucher, s'explique mal qu'il n'y ait personne de l'extérieur de Montréal dans la cellule de crise du ministre Dubé.

« Y'aurait dû mettre des gens de nos régions tout de suite, il dit que ça va peut-être venir, mais si tu en mets tout de suite c'est déjà un avancé pour la région. »

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 16:00