Aller au contenu
Violence conjugale

La police de Trois-Rivières pointée du doigt

La police de Trois-Rivières pointée du doigt
/ Photo: Cogeco nouvelles
0:00
13:35
0:00
19:47

La police de Trois-Rivières aurait été négligente dans une affaire de violence conjugale en 2020. 

 

Mario Lalonde a été tué par balles par son ex-conjoint violent de Josée Laurendeau. 

 

Andréanne Lalonde, la fille du défunt, assure qu’il y a eu de nombreuses lacunes dans cette histoire.  

 

Les policiers n’auraient pas fait les vérifications nécessaires pour assurer la sécurité de Josée Laurendeau et de Mario Lalonde. 

 
Selon Andréanne Lalonde, la police de Trois-Rivières a pris à la légère la situation de violence conjugale que Josée Laurendeau vivait. Elle espère que la mort de son père ne soit pas vaine et qu’elle amènera des changements au sein des corps policiers. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Alexis Samson

Les difficultés des rendez-vous de Cliq-Santé
Au Séminaire St-Joseph, les jeunes décident de leur horaire!
À 20 ans, il sauve la vie d'un homme grâce à la RCR
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Catherine le midi
En direct
En ondes jusqu’à 13:00