Aller au contenu
Violence conjugale

"C'est facile pour moi de tuer" - Une victime raconte

"C'est facile pour moi de tuer" - Une victime raconte

Prouver à la cour qu'une personne est victime de violence psychologique dans une situation de violence conjugale n'est pas une tâche facile.

Chantal (Nom fictif) s'est confiée au 106,9 Mauricie sur sa relation de 9 ans avec un conjoint violent.

Elle a donc entamé des procédures judiciaires, qui ont duré plus de 7 ans.

Pendant la bataille en justice, elle a notamment perdu la garde de ses enfants, parce que la cour ne voulait pas sortir les jeunes de la maison familiale, toujours occupé par le père.

Elle explique avoir dû amasser un bon nombre de preuves pour démontrer que les jeunes subissaient de l'aliénation parentale et qu'ils n'étaient pas en sécurité.

Au terme des procédures, Chantal a finalement réussi à retrouver la garde complète de ses enfants. 

Mais malgré tout, les problèmes occasionnés par son ex-conjoint ne sont pas réglés à 100% aujourd'hui.

0:00
10:09
Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Félix Francoeur

Enfin un transport en commun entre la rive sud et la rive nord
Peut-être le dernier "Qui a dit ça?" de l'histoire!
Les échanges se poursuivent dans la NFL
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à