Aller au contenu
Projet pilote

Des chiens en soutien aux victimes de violence

Des chiens en soutien aux victimes de violence
Getty Images

Les victimes de violence conjugale et sexuelle pourront avoir le soutien de chiens d’accompagnement lors des procédures judiciaires si elles le désirent.

Le projet-pilote, mis sur pied par le ministre de la Justice Simon Jolin-Barrette et encadré par la Fondation Mira, permettra notamment aux victimes qui doivent témoigner lors de procès d’être accompagnées par des chiens.

Le directeur général de la Fondation Mira, Nicolas Saint-Pierre, était au micro de l’animatrice Marie-Claude Lavallée.

« Il n’y a rien de magique. Les chiens font juste leur travail d’être des chiens et d’être attentifs aux humains. C’est comme si ça amenait un peu plus d’humanité pour les victimes. »

Nicolas Saint-Pierre cite le cas d’une victime qui était prise de crises de panique lors d’une comparution devant son agresseur, mais qui a pu faire son témoignage sans problème lorsqu’accompagnée d’un chien.

Le projet-pilote sera mis en place dans les palais de justice des villes de Québec, de Beauharnois, de Bedford, de Drummond et de Saint-Maurice. Le tribunal spécialisé est déjà instauré dans ces palais de justice.

 

Vous aimerez aussi

Plus avec Marie-Claude Lavallée

Savoir décrocher lors des vacances : tout un défi
C'est le dernier Vindredi Groovy estival
Intermezzo : une agence qui vous aide à dénicher le partenaire idéal
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En ondes jusqu’à
En direct
75