Aller au contenu
Festivoix

Après la pandémie, la pénurie...

Après la pandémie, la pénurie...
0:00
7:50

Les organisateurs de festivals doivent aussi faire face aux problèmes qui touchent le domaine économique. 

L'inflation et la pénurie de main d'oeuvre mettent des bâtons dans les roues des organisateurs et de leurs fournisseurs. 

Le recrutement de bénévoles est aussi difficile, selon le directeur du Festivoix, Thomas Grégoire. 

« On a été aussi dans les écoles secondaires, il faut recruter des bénévoles, ils sont importants, habituellement c'était plus simple, cette année on a dû y aller un peu plus fort sur la promotion, on a fait de la publicité »

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Vous aimerez aussi

Plus avec Catherine Gaudreault

Taxe sur l'immatriculation : Des avis divisés à Trois-Rivières
Accident d'autocar aux États-Unis: Des accusations portées contre le chauffeur
Le problème c'est le ton entre les élus
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le retour de Catherine
En direct
En ondes jusqu’à 18:00