Aller au contenu
Premier essai du Genesis GV60 2023

Une plongée réussie dans la piscine des VÉ

Une plongée réussie dans la piscine des VÉ
Auto123.com
Genesis GV60 2023, profil

Auto123 réalise un premier essai du Genesis GV60 2023, et apprend les prix que les Canadiens devront payer pour les deux versions qui leur sont offertes : 71 000 $ et 79 000 $ (Advanced et Performance, respectivement).

Austin, TX – On était bien loin d’un contexte hivernal – et des questions concernant l’autonomie par temps froid – lors de notre essai du premier modèle entièrement électrique de la marque de luxe Genesis. Les températures oscillaient autour des 35°C le jour où nous avons pris le volant du GV60 2023, qui fait son entrée sur un marché des VÉ en pleine expansion aux États-Unis et ailleurs, expansion qui vient en dépit d’un chœur de voix de plus en plus important mettant en garde contre les problèmes d'approvisionnement en batteries qui risquent de saboter cette croissance.

Disons que les problèmes d'autonomie par temps froid n'étaient pas à l'ordre du jour de cette journée chaude et ensoleillée passée dans et autour de la capitale du Lone Star State. L'accent était plutôt mis sur les capacités de performance du petit GV60, ainsi que sur le confort intérieur, le luxe et les commodités qu'il offre pour le prix de 71 000 $ (pour la version Advanced) ou de 79 000 $ (pour la version Performance); ces prix comprennent les frais de transport et de préparation.

Car oui, les prix pour notre marché étaient parmi les détails dévoilés par la marque coréenne à ce premier contact. Nous en avons également appris davantage sur les performances des deux versions et sur quelques autres faits et chiffres. Nous y reviendrons.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Genesis GV60 2023, avant

Mais d'abord, une petite mise en contexte. La marque coréenne appartenant au groupe Hyundai a célébré ses cinq ans d’existence l'année dernière, et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce fut une sacrée demi-décennie. Les récompenses se sont accumulées pour les trois berlines du constructeur (G70, G80 et G90) et, plus récemment, pour ses deux VUS (GV70 et GV80). Les ventes ont suivi, plus ou moins, mais jusqu’ici, il manquait l’électrification à sa formule.

Genesis a rectifié le tir cette année avec l'introduction de la berline G80 électrique et, plus important encore, avec les débuts du modèle GV60 exclusivement électrique. Et c'est ce modèle que nous avons mis à l’épreuve au Texas.

Revenons à ces faits et chiffres.

Première chose à savoir, la traction intégrale est livrée de série. Le modèle de base Advanced est, comme le veut la tradition chez Genesis, équipé de façon très complète. Pour son prix de 71 000 $, les propriétaires obtiennent une puissance maximale de 314 chevaux et un couple de 446 lb-pi de la part des deux moteurs (74 kW à l'avant, 160 kW à l'arrière).

L'autonomie du bloc-batterie de 77,4 kWh est de 399 km, ce qui m'a amené à me demander comme ça si le fait de ne pas avoir obtenu ce petit km de plus pour un beau chiffre rond n'était pas un geste intentionnel, afin que les propriétaires soient moins déçus par des autonomies hivernales réelles de l'ordre de 350 km ou moins ! L'autonomie de la version Performance est légèrement inférieure, à 378 km.

Genesis GV60 2023, au chargement

Quoi qu'il en soit, il est possible d'améliorer l'autonomie en réglant la récupération d’énergie au freinage au niveau le plus élevé des quatre niveaux possibles (via les palettes au volant); ce réglage, i-Pedal, permet une véritable conduite à une seule pédale, ou presque.

Soit dit en passant, cette autonomie maximale de 399 km place le nouveau GV60 devant son principal rival présumé, le nouveau Volvo C40 (vendu à 72 600 $), avec son autonomie de 364 km.

Genesis donne un temps de charge de 18 minutes pour monter de 10 à 80 % sur une station de recharge rapide de 350 kW, mais en réalité, les stations fournissant cette puissance de courant restent aussi rares qu'une victoire des Maple Leafs en séries éliminatoires, et ce, même au Québec, où l'infrastructure est avancée. Des stations de 50 kW commencent à apparaître en plus grand nombre et sur celles-ci, le tour de 10 à 80 % peut être réalisé en 61 minutes. Sur les stations de niveau 2 (11 kW) que les propriétaires ont généralement à la maison, il faut 8h.

Genesis a inclus un mode de conditionnement de la batterie que les propriétaires peuvent utiliser pour maintenir les performances et réduire les temps de charge par temps froid. C'est vrai, mais cette journée au Texas n'était pas l'occasion de l'essayer.

Les cinq modes de conduite sont ECO, Comfort, Sport, Snow et MY (pour des réglages personnalisés); le bouton correspondant se trouve sur le volant, juste en dessous et à gauche du moyeu du volant. Sachez qu'il est également possible de régler le mode de freinage (normal ou sport), mais pour cela, il faut fouiller dans les réglages à l'écran.

Genesis GV60 2023, profil et avant

L'édition Performance est équipée de deux moteurs de 160 kW à l'avant et à l'arrière; la puissance est évidemment plus élevée, pour un total de 429 chevaux et 446 lb-pi. Notez que dans cette version, il y a, sur le côté inférieur droit du volant, un bouton de mode Boost, qui permet d’aller chercher un surplus de chevaux et de couple pendant 10 secondes (pour un total de 483 chevaux et 516 lb-pi de couple) et une accélération vraiment folle. En gros, c'est comme l'effet que vous obtenez en donnant plusieurs cuillerées de sucre à votre enfant, mais compressé en 10 secondes. Cela laisse vraiment une impression.

La version Performance ajoute également la chaîne audio Bang & Olufsen de 1 400 watts à 17 haut-parleurs, des jantes plus grandes de 21 pouces, le système actif d'annulation du bruit, la suspension à commande électronique et le différentiel à glissement limité électronique, le moniteur de visualisation de l'environnement et de l'angle mort et les pédales en alliage.

La capacité de remorquage de la version Performance est de 2 000 lb, soit un peu plus de 900 kg.

Genesis GV60 2023, trois quarts arrière

L'extérieur
Le GV60 n'est pas seulement le premier véhicule entièrement électrique produit par Genesis à ce jour, c'est aussi son plus petit modèle à ce jour. Et si l'on retrouve certains éléments de design caractéristiques de la gamme actuelle de la marque, par exemple les doubles phares et doubles feux arrière, ce n'est pas vraiment un frère ou une sœur très proche du prochain modèle de la gamme, le multisegment compact GV70. Les flancs sont plus arrondis ici, il est donc plus « mignon » que son frère. Cependant, l'empattement du GV60 est en fait plus long que celui du GV70, grâce aux roues arrière qui sont très reculées.

En outre, comme il s'agit d'un véhicule électrique, il n'y a pas les mêmes besoins de design à l'avant, ce qui signifie que la calandre, bien que reconnaissable dans son style, est plus petite et placée plus bas que sur les autres VUS Genesis.

Chaque version du GV60 reçoit un design unique pour les jantes, l'Advanced étant monté sur des jantes en alliage de 20 pouces et le Performance sur des jantes de 21 pouces. Les pneus Michelin qui les équipent sont conçus spécifiquement pour les VÉ.

Continuez à la page suivante

Genesis GV60 2023, intérieur Genesis GV60 2023, deuxième rangée

L'intérieur
Genesis a tenu à préciser dans sa présentation que le GV60 n'est pas un BEV avant tout, mais avant tout un véhicule de luxe, qui se trouve à ne pas offrir de moteur à essence. Cela ne signifie pas, bien sûr, que le groupe motopropulseur électrique est une réflexion après coup – le véhicule a été conçu dès le départ comme un tout électrique –, mais plutôt que l'aspect luxe n'a jamais été mis de côté.

Nous avons donc un habitacle exceptionnellement confortable et de qualité supérieure. Les sièges sont très accueillants, confortables et facilement réglables pour une position optimale, la sensation d'air à l'intérieur est favorisée par l'ergonomie épurée et le grand toit panoramique au-dessus, et à l'arrière, le plancher plat et l'empattement allongé offrent plus d'espace pour les passagers que dans le plus grand GV70, selon Genesis.

Les deux points les plus jazzy de l'habitacle sont, tout d'abord, le grand écran double (intégrant deux écrans de 12,3 pouces) qui passe devant le conducteur et presque jusqu'au côté passager. La résolution de l'écran est nette, tout comme la vitesse de réponse, et les commandes courantes sont faciles à trouver, surtout si vous êtes déjà familier avec l'interface de Genesis.

Genesis GV60 2023, bas de console

Le deuxième point fort ? Il s'agit de la sphère de cristal qui se trouve sur la partie inférieure de la console centrale lorsque vous montez à bord. Au démarrage (à l'aide du bouton, ou du bout du doigt si vous utilisez la fonction d'empreinte faciale ou digitale que les gens de Genesis ont pris le temps de nous présenter lorsque nous avons pris possession de notre véhicule à essai), et la sphère se retourne pour révéler le bouton de changement de vitesse. Ce sphere a l'utilité par ailleurs de signaler au conducteur quand le meteur est allumé.

Je n'entrerai pas dans les détails de toutes les technologies présentées, sauf pour dire qu'il y en a beaucoup, ce qui est de rigueur pour un véhicule de cette gamme de prix. Il y a l'affichage tête haute, la recharge sans fil pour appareil intelligent, la reconnaissance des empreintes digitales et des visages et bien plus encore. Sachez également que pour la première fois, Genesis propose des mises à jour par voie hertzienne, et que l'achat du GV60 s'accompagne de cinq années de Genesis Connected Services. Oh, et il y a la recharge bidirectionnelle pour, par exemple, répondre à vos besoins de préparation de café la prochaine fois que vous camperez à côté de votre voiture.

Genesis GV60 2023, sur la route

La conduite
Sans surprise, l'accélération initiale est absolument impressionnante de la part de ce VÉ, mais contrairement à d'autres du genre, cette capacité ne diminue pas beaucoup lorsque vous voulez passer, disons, de 60 à 100 km/h en vitesse. Ce groupe motopropulseur fournit une grande quantité de puissance pour ce petit véhicule, dont la construction, à l'aide d'acier à haute résistance et avec le bloc-batterie placé pour une répartition uniforme du poids et un centre de gravité bas, assure une carrosserie rigide et une ardeur à épouser la route qui vous permet de prendre les virages à toute allure.

La direction n'est pas lourde, mais vous ne vous sentez pas trop déconnecté de la route. L'enclenchement du mode Sport la resserre également, mais dans l'ensemble, il est tout à fait possible de diriger le GV60 avec deux doigts, pour vous donner une idée.

Les routes que nous avons empruntées dans les environs d’Austin, ainsi que dans la région des collines avoisinantes, étaient pour la plupart en excellent état et ne remplaçaient pas nos propres surfaces défoncées, mais les quelques segments d'asphalte plus rugueux que j'ai rencontrés ont été réduits à l'insignifiance, même avec les pneus plus gros de la version Performance que je conduisais. Les suspensions à commande électronique sont dotées d'une fonction d'aperçu de la route et elles se sont acquittées de leur tâche avec sérieux, effectuant de minuscules ajustements au besoin lorsque des « problèmes » ont été repérés devant nous. Encore une fois, je vais attendre de l'essayer sur les routes du Québec pour me faire une opinion finale, mais c'est prometteur.

Le Genesis utilise un système d'annulation active du bruit pour supprimer le bruit de la route, et je dois dire que la conduite était silencieuse, même avec les jantes les plus imposantes.

Genesis GV60 2023, calandre

Le dernier mot
Au-delà des questions qui se posent inévitablement lorsqu'on se demande qui va acheter un petit véhicule à un prix très élevé (un véhicule qui n'est évidemment pas admissible à un incitatif gouvernemental actuel pour les VÉ), le Genesis GV60 2023 marque ce qu'on ne peut que décrire comme une entrée de plongée réussie dans la piscine des véhicules entièrement électriques de la part de son créateur.  

Le véhicule est plus mignon que ravissant à première vue, mais il est bien construit et solide, fait preuve d'une maniabilité exceptionnelle sur la route et offre un intérieur vraiment haut de gamme, ainsi qu'un espace surprenant dans la deuxième rangée. Le volume du coffre n'est pas si exceptionnel (432 litres), mais ce n'est pas non plus un inconvénient. Les sièges sont extrêmement confortables, et la conduite est aussi silencieuse qu’elle est vive. Il y a suffisamment de technologie pour satisfaire les envies des clients les plus exigeants.

La question qui se pose maintenant, comme c'est le cas pour tous les nouveaux véhicules électriques de nos jours, est de savoir si Genesis sera en mesure de produire une quantité suffisante pour répondre à la demande. Les représentants du constructeur ont hésité à s'aventurer trop loin dans les prédictions, mais ils nous ont dit que les précommandes actuelles, dont le nombre est d'environ 1 500 au Canada, prendraient jusqu'à 12 mois pour être remplies. Ce qui signifie que si vous en commandez une aujourd'hui, c'est probablement la période minimale que vous pouvez vous attendre à patienter.

Le Genesis GV60 2023 sera officiellement mis en vente plus tard en mai ou au début de juin.

Genesis GV60 2023, trois quarts avant

On aime

La maniabilité et l'accélération
La conduite silencieuse
Intérieur haut de gamme
Assez spacieux, y compris à l'arrière
Peu de défauts de conception ou d'exécution
Tous les systèmes d'aide à la conduite sont inclus dans le modèle de base
Pour ce qu'il offre, son prix est raisonnable

On aime moins

Elle n'est quand même pas bon marché
Le coffre n'est pas énorme
L'attente potentielle pour en obtenir une !

La concurrence principale

Audi Q4 e-tron
Ford Mustang Mach-E
Polestar 2
Tesla Model Y
Volvo C40

Des Genesis GV60 2023, avant Des Genesis GV60 2023, arrière

Premier essai du Genesis GV60 2023 : une plongée réussie dans la piscine des VÉ

Photo 1

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 2

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 3

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 4

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 5

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 6

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 7

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 8

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 9

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 10

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 11

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 12

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 13

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 14

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 15

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 16

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 17

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 18

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 19

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 20

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 21

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 22

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 23

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 24

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 25

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 26

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 27

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 28

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 29

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 30

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 31

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 32

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 33

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 34

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 35

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 36

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 37

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 38

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 39

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 40

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 41

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 42

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 43

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 44

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Photo 45

Source: D.Boshouwers | Auto123.com

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75