Aller au contenu
Afin de décrier la surconsommation

Elle ferme les portes de son magasin le jour du «Vendredi Fou»

Elle ferme les portes de son magasin le jour du «Vendredi Fou»
Photo: Gwengoat / iStock / Getty Images Plus

Contre la surconsommation, Annie Martel, propriétaire de Terre à soi à Montréal a décidé de fermer les portes de son magasin le jour du «Vendredi Fou».

Alors que la folie des emplettes s’empare en Amérique du Nord avec le «Vendredi fou» / «Black Friday», la commerçante a décidé de ralentir plutôt que d’accélérer dans son commerce.

Sa boutique offre des produits ménagers, des cosmétiques et des cadeaux qui sont plus écoresponsables.

Étant donné qu’elle juge qu’elle est un commerce de conviction, elle a décidé de lancer un message contre la surconsommation à l’occasion de cette journée de magasinage.

Plutôt que de chercher à servir le plus de clients et de chercher à offrir des spéciaux mirobolants, l’entreprise a plutôt décidé de faire entrer les employés pour décorer la boutique, faire des photos d’équipe et pour passer du temps ensemble sans la clientèle.

Personne n’a donc perdu de journée de travail, mais l’entreprise a plutôt tenté de lancer un message positif pour le commerce raisonnable.

Vous aimerez aussi

0:00
14:28
0:00
21:41

Plus avec Patrick Lagacé

Quiz musical du vendredi : Les Vacances!
Les bals de finissants débutent dans une semaine
On parle d'agriculture locale avec le maraîcher chouchou de l’émission
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75